3 Livres : « Les origines de la politique américaine », « L’information », « Le président et l’assassin »

19
W1siziisijiwmtivmdcvmtivmtbfmtjfmtzfndkzx2zpbguixsxbinailcj0ahvtyiisiji3mhgxmdawpijdxq

La sélection de trois livres des mois de juillet et août

The-origins-of-american-pol

Le grand classique historique The Origins of American Politics vient d’être réédité. Spécialiste reconnu des périodes coloniale et révolutionnaire aux États-Unis, professeur émérite de l’Université d’Harvard et titulaire du prix américain Pulitzer pour l’Histoire, Bernard Bailyn l’a publié pour la première fois en 1970. Parmi les forces du livre, sa pluridisciplinarité : histoire, sciences politiques, sociologie et analyse culturelle des événements et acteurs de l’Amérique du XVIIIe siècle à la fin de la période coloniale. La liste de ses différents travaux est disponible sur le site Internet d’Harvard University Press :

www.hup.harvard.edu.

 

 

http://vintage-anchor.knopfdoubleday.com

The Origins of American Politics, De Bernard Bailyn

Vintage (juin 2011)

192 pages, environ 5,50 euros (7,96 $)

 

 

The-information_juill11

Le journaliste et conférencier américain James Gleick, déjà auteur des ouvrages à succès Chaos et Genius, est revenu cette année sur le devant des librairies anglo-saxonnes avec The information, qui accorde une place centrale à l’histoire de l’information. Il en retrace les grandes lignes, parmi lesquelles l’étape clé de 1948. Cette année-là, le mathématicien américain Claude Shannon publie A Mathematical Theory of Communication, un article qui contribuera à la théorisation de l’information. Avec ce travail documentaire et analytique, James Gleick permet de mieux comprendre comment l’information peut aujourd’hui occuper un tel espace dans nos sociétés sous des formes sans cesse plus variées.

 

http://pantheon.knopfdoubleday.com

The Information, De James Gleick

Pantheon (mars 2011)

544 pages, environ 20,70 euros (29,95 $)

 

 

The-president-and-the-assas

Né en 1843, William McKinley fut le 25e président des États-Unis, élu pour deux mandats successifs à partir de 1897. Assassiné en 1901 par Leon Czolgosz, un sympathisant anarchiste de 28 ans, il n’en effectuera qu’un en entier. Alors qu’aux États-Unis, l’homme d’État fait l’objet d’une littérature riche et variée, il demeure méconnu en Europe. Le journaliste américain Scott Miller a choisi de dresser son portrait parallèlement à celui de Leon Czolgosz, exécuté la même année, replaçant le tout dans le contexte politique, économique et social de l’époque. Derrière ces hommes, ce sont deux Amériques qui s’opposent : celles du désir impérialiste et du radicalisme politique violent.

 

 

www.randomhouse.com

The President and the Assassin, De Scott Miller

Random House (juin 2011)

432 pages, environ 19,36 euros (28 $)