Accord entre CCI Paris Ile-de-France, CCI Corée et CCI France Corée

46

Jean-Paul Vermès, président de la CCI Paris Ile-de-France, a reçu ce jour  Yongmaan Park, président de la KCCI (CCI de Corée), ainsi que David-Pierre JALICON, président de la FKCCI (CCI française en Corée).

Lors de cette réunion les trois institutions ont signé un accord par lequel les CCI partenaires s’engagent à développer leur coopération et à élargir leurs services respectifs auprès des communautés d’affaires des deux pays.

Pour la CCI Paris Ile-de-France, la Corée du Sud est un pays prioritaire dans ses actions d’accompagnement des entreprises à l’international. La France est en effet le 3ème fournisseur européen de la Corée, derrière l’Allemagne et le Royaume-Uni et ses exportations sont bien positionnées, notamment dans les secteurs des biens de consommation et de l’agro-alimentaire.

La Corée du Sud affiche par ailleurs de bonnes perspectives de croissance pour 2016 dans le cadre d’une reprise attendue de la consommation des ménages, de la maîtrise de la situation financière du pays et d’un plan de restructuration triennal de l’économie, annoncé en février dernier par la présidente Geun-Hye Park.

A partir de cet accord, des initiatives concrètes vont être engagées par les signataires pour favoriser les partenariats entre les entreprises coréennes et françaises, ainsi que le développement des échanges commerciaux entre les deux pays. La création de programmes de formation professionnelle dans le domaine des industries créatives et de l’art de vivre à la française est également envisagée.

Tout au long de l’année 2016, la CCI Paris Ile-de-France propose ainsi une large gamme de prestations et d’événements destinés à aider les entreprises françaises à conquérir le marché coréen : ateliers « Exporter en Corée du Sud : mode d’emploi », entretiens individuels, rencontres avec des acheteurs coréens, missions individuelles, etc.

Par ailleurs, la CCI Paris Ile-de-France a signé, le 22 avril dernier à Séoul, un accord de coopération avec  la fondation MIR (créée à l’initiative du gouvernement coréen, financée par les 19 premiers groupes privés en Corée) pour ouvrir, courant 2017, une école FERRANDI-MIR. Celle-ci comprendra un centre de formation en cuisine et pâtisserie à Séoul (françaises et coréennes), un centre de recherche et développement franco-coréen (convergences entre les deux cuisines, etc.), ainsi qu’un module de cuisine coréenne à FERRANDI Paris.