Agora Expansion prévoit cinq signatures de contrat de franchise avant la fin de l’année

43
L’enseigne de magasins de presse Agora s’ouvre à la franchise. Basé sur un modèle économique solide qui applique des méthodes de gestion moderne au métier de diffuseur de presse, le concept Agora a vocation à se multiplier dans les prochainesannées. Explications.

Agora_sept08

La grande première a eu lieu à Saint-Herblain (Loire-Atlantique) le 26 juin. C’est en effet dans cette ville de l’agglomération nantaise que la première franchise d’Agora a ouvert ses portes. Agora est le concept de magasins initié par le groupe Agora Expansion, filiale des Messageries Lyonnaises de Presse (MLP). Son objectif est de proposer aux diffuseurs de presse une franchise sur une enseigne de presse qui a d’ores et déjà réussi par le biais de succursales. Celles-ci se trouvent aussi bien en région parisienne (deux à Paris, une au centre commercial d’Évry 2, au centre commercial des Ulis et à Nogent-sur-Marne) qu’en province (deux à Lyon, une à Dijon, à Nantes, Saint-Brieuc, Saint-Nazaire et Tours). Ils proposent, bien entendu, des journaux et des magazines, mais aussi des livres, des articles de papeterie, des peluches, des cadeaux de toutes sortes…

 

Le succès du premier magasin ouvert rue des Archives à Paris (dont le chiffre d’affaires annuel s’élève à 1,7 million d’euros environ pour une surface de 120 m2) avait encouragé dès 2003 les dirigeants d’Agora Expansion à se pencher sur les possibilités de dupliquer le concept. « Nous avons choisi de privilégier trois axes : ajouter des activités complémentaires à la presse (sans quoi le concept ne peut pas être rentable), travailler sur le coût du concept au mètre carré ainsi que sur la partie merchandising, enfin travailler sur la rémunération du diffuseur », explique Nathalie Terras, directrice de l’enseigne Agora. En prônant un équilibre savant entre les investissements et les recettes et en incitant au respect d’un plan de merchandising strict, l’enseigne applique des méthodes de gestion modernes à un secteur en crise sérieuse depuis plusieurs années (« – 5 % en 2007, et ce sera pareil en 2008 ! », prédit Nathalie Terras).

 

Et d’un autre côté, Agora défend son credo de revalorisation de la rémunération du diffuseur spécialiste de la presse. Concrètement, le concept Agora consiste en des magasins à surface étendue (entre 120 et 200 m2) caractérisés par des couleurs orange et bleu très marquantes, et situés dans des zones de chalandise d’au moins 50 000 habitants (éventuellement moins, à condition d’être uniques dans lesdites zones). La qualité de l’emplacement et l’intensité concurrentielle sont étudiées pour trois produits : la presse, la librairie et la papeterie. Agora recrute aussi bien des diffuseurs déjà en activité que des non-professionnels de la presse. Pour les premiers, les investissements d’une transformation au concept Agora de leur magasin se situent entre 800 et 1 200 euros par m2 (500 euros de mobilier par mètre carré, le reste variant quelque peu en fonction de l’état du local préexistant).

 

Le droit d’entrée est d’environ 15 000 euros, qui se répartissent comme suit : 7 500 euros de concession d’enseigne, 4 500 euros pour plusieurs semaines de formation au métier de diffuseur de presse (plutôt réservé aux non-professionnels) et 3 000 euros d’études de marché et de recherche d’emplacement (uniquement pour les créations pures). À ce droit d’entrée s’ajoute une redevance annuelle servant à payer tous les services de la centrale et correspondant à 3 % du chiffre d’affaires (commission presse, chiffre d’affaires HT de la librairie et chiffre d’affaires HT de l’offre complémentaire). L’objectif de chiffre d’affaires TTC pour un magasin de taille moyenne est compris entre 700 000 et 800 000 euros par an. Le retour sur investissement est de sept ans en moyenne. Les contrats de franchise sont compris entre cinq et sept ans selon la hauteur des emprunts et des investissements. Agora Expansion prévoit cinq signatures de contrat de franchise avant la fin de l’année et huit signatures en 2009. Le concept, limité pour le moment à la France, pourrait être étendu à d’autres pays européens dans les prochaines années.

 

Chiffres clefs

 

Fondée en 1999

Filiale à 100 % des MLP

112 salariés

13 magasins en propre

Chiffre d’affaires 2007 : 17 millions d’euros