Pour communiquer, le papier recyclé est l’option la plus « verte ». Sa fabrication nécessite moins d’énergie et moins d’eau, elle émet moins de gaz carbonique par rapport à la fabrication d’un papier non-recyclé. Elle réduit aussi la quantité de déchets envoyés en décharge – car les fibres du papier peuvent être recyclées jusqu’à 5 fois. En moyenne, la production d’un papier à base de fibres vierges, suivie de son incinération, utilise deux fois plus d’énergie que la production d’un papier recyclé. Grâce aux procédés technologiques innovants de la production d’Arjowiggins Graphic, le papier recyclé est maintenant aussi blanc et atteint les mêmes résultats d’impression que le papier non-recyclé.

 

commerce international, actu-cci.com.