Article video. TVA sociale: les commerçants craignent une baisse de la consommation

9
W1siziisijiwmtivmdcvmtivmtbfmtdfmdhfnjm5x2zpbguixsxbinailcj0ahvtyiisiji3mhgxmdawpijdxq

Les commerçants français réagissent au relèvement du taux de TVA annoncé par Nicolas Sarkozy.

 

Principale annonce du président de la République française, Nicolas Sarkozy, dimanche 29 janvier, l’augmentation du taux de TVA de 1,6 point. Une mesure visant à alléger le coût du travail car, en contrepartie, les entreprises bénéficieront d’une exonération totale des charges patronales sur les salaires compris entre 1,6 et 2,1 fois le smic (salaire minimum). Le gain pour l’État devrait être de 10 milliards d’euros selon l’Élysée.

Au lendemain de l’intervention télévisée présidentielle, le magazine Commerce International a profité du rassemblement de nombreux commerçants lors de l’opération Passion Commerce au Carrousel du Louvre à Paris organisé par les chambres de commerce françaises, pour interroger des responsables de très petites entreprises (TPE), des artisans, ainsi que le président de l’ACFCI, André Marcon, et le secrétaire d’État au Commerce, Frédéric Lefebvre, sur le bien fondé du relèvement du taux de TVA. Les commerçants ne cachent pas leur crainte de voir la consommation se rétracter face à cette réforme, qui, si Nicolas Sarkozy est réélu, entrera en vigueur en octobre 2012, d’autant qu’ils n’ont, pour les plus petits d’entre eux, pas d’employé et donc pas de charge patronale à exonérer.