BCC – Les entreprises britanniques retrouvent le moral

20
Image%2057
L’organisme en charge des chambres de commerce outre-Manche estime qu’une retombée du Royaume-Uni dans la récession devrait être évitée cette année.

Les entreprises britanniques recommencent à voir la vie en rose. Selon le baromètre trimestriel publié par l’organisme en charge des chambres de commerce outre-Manche (BCC) début avril, les entreprises britanniques, secteurs de la production et des services confondus,  se montrent beaucoup plus confiantes dans l’économie qu’au cours des derniers trimestres. Certes, les niveaux d’activité sont loin d’avoir atteint ceux d’avant la crise de 2008, mais les améliorations sont palpables.

 

 

Les soldes, autrement dit la différence entre les avis positifs et négatifs, dans le secteur des exportations dans les services sont particulièrement résistants et  rappellent les records enregistrés en 1994, selon le BCC. L’organisme, qui a sondé plus de 7000 entreprises outre-Manche, a également constaté une amélioration de la confiance des entreprises : elles sont ainsi plus nombreuses à penser qu’elles enregistreront une amélioration de leur CA (+3% dans le secteur industriel, et +2% dans celui des services) et une meilleure rentabilité (+3% dans l’industrie à +33%, soit le niveau le plus élevé enregistré depuis le dernier trimestre 1997 et sans changement pour les services). 

 

Surtout, elles semblent désormais ouvertes à l’idée de relancer une politique d’investissement. Le mouvement reste cependant encore très mesuré : les entreprises du secteur industriel désireuses de relancer les investissements enregistrent trois points de plus tandis que les entreprises de services, en hausse de 4 points, enregistrent là leur meilleur niveau depuis le début de la crise financière fin 2007.  La seule grosse déception concerne les perspectives d’emploi : alors que le taux de chômage outre-Manche reste l’un des meilleurs en Europe, les entreprises, tous secteurs confondus, restent très sceptiques à l’idée de recruter : le solde au sein des entreprises industrielles a reculé de 4 points, à 11%, et de 3 points, à +6%, dans les services. 

 

Mais dans l’ensemble, les résultats des différents indicateurs sont perçus positivement par le BCC « bien que les progrès enregistrés durant le premier trimestre cette année soient modestes, ils existent » explique John Longworth, directeur général du BCC, «le sentiment de confiance des entreprises a encore progressé et il est vraiment encourageant de constater que les commandes d’exportations et les livraisons se rapprochent de leurs records dans le secteur des services. Cela montre la détermination et l’ambition de nos entreprises ici au Royaume-Uni, en dépit de la poursuite des pressions aussi bien sur le sol domestique qu’à l’étranger ».

 

Le BCC estime ainsi que l’économie britannique reprendra le chemin de la croissance même faible en 2013.  La publication des chiffres de croissance du premier trimestre 2013 lui donnent d’ores et déjà raison : avec un PIB en croissance de 0,3%, contre des attentes de +0,1%, l’économie britannique évite en ce début d’année une triple-récession.