Boncourt : bonjour l’angoisse à la suisse

44

Boncourt, un cadre de vie idyllique pour les entreprises ? Mensonge. Alors que dans la ville, on déploie tout l’argumentaire de communication pour attirer des sociétés dans la nouvelle pépinière, le masque tombe. Boncourt s’avère être le nid des cambrioleurs par excellence. Il ne se passe pas une semaine sans qu’un nouveau brigandage ne survienne. Dans la nuit de lundi 22 à mardi 23 septembre, un enième vol s’est produit à la station essence Fleur de Lys. Chez leurs collègues Shell, deux cambriolages ont eu lieu en juillet. Une banque Raiffeisen a également été braquée sur le canton la même semaine.  Plus affolant, même, à Fahy, un village voisin, à peine quelques kilomètres de là, la douane a été attaquée à 7h du matin…

« Ils volent tout : commerçants, particuliers… Ici, on a peur d’aller travailler »

« Depuis que le petit poste de douane a été retiré il y a quelques années , on ne se sent plus en sécurité à Boncourt, témoigne le responsable de la station Shell du  village. Rien n’est sûr ici. Ma femme s’est faite braquer, la station qui était là avant, s’est faite visiter cinq fois… Ils s’en prennent à tout le monde : aux commerçants, aux particuliers… Ici, on a peur d’aller travailler », rapporte le responsable.

La mairie et le responsable de la pépinière restent passifs

André Goffinet, le maire de la commune ne semble pas prendre le problème à bras le corps. Aucune mesure n’est prise, comme si on posait un voile sur ces vols. Pire, Thierry Bregniard, qui gère l’implantation d’entreprises à Boncourt a pris le parti de taire ces événements.

Des aires de romanichels inquiétantes

Si Swatch vient pourtant de se laisser tenter par une offre alléchante d’implantation dans ce repère de gangsters, on n’attrapera pourtant pas beaucoup plus de mouches avec du vinaigre.  La liste des braquages et vols est effrayamment longue… Et l’aire des gens du voyage située à cinquante mètres de la commune inquiète les riverains et les businessmans.

D’autant plus que certains bruits courent qu’une nouvelle aire verrait le jour prochainement dans le canton, de façon officielle. En effet, des romanichels stationnent déjà depuis le mois de mai sur l’aire de Mavalau, dans le Jura. Y aurait-il un lien avec le progression des cambriolages depuis la même période ? Nous ne répondrons pas à cette question, mais déconseillons fortement à toute entreprise d’accepter une offre sur ce territoire de larcins.