Bpost est une entreprise publique autonome dont l’Etat belge détient une participation majoritaire. Bpost c’est 25 000 collaborateurs sur tout le territoire belge ce qui en fait un des plus gros employeurs du pays. Son chiffre d’affaires annuel est estimé à 2,44 milliards d’euros. Bpost s’occupe de la distribution du courrier partout en Belgique. Mais depuis plusieurs années, l’entreprise a diversifié ses activités tout en se modernisant

Priorité locale

Bpost est le premier opérateur postal en Belgique. C’est lui qui est chargé d’assurer l’enlèvement et la distribution des lettres et paquets dans le pays. Chaque jour, plus de 10 000 facteurs sillonnent le territoire pour distribuer 9,1 millions de lettres et 126 000 paquets à 4,7 millions de ménages. En outre, Bpost collecte le courrier déposé dans les 13 000 boîtes à lettre rouge que compte la Belgique. Bpost effectue également des missions de service public. Ces missions comprennent notamment le maintien d’un réseau étendu de bureaux de poste et de points poste, la distribution avancée des journaux, la distribution à domicile de pensions et autres allocations sociales, l’acceptation de dépôts ou paiements en espèces sur des comptes courants aux guichets des bureaux de poste, l’offre de tarifs préférentiels pour les associations sans but lucratif.

Bien plus que des lettres

Mais Bpost ne s’occupe pas que du courrier du Royaume. Parmi les nombreuses solutions innovantes que propose l’entreprise on compte : des activités à l’internationale avec une présence sur les marchés européen, asiatique et nord-américain sous le label « Landmark Global, a Bpost company », des services financiers et d’assurance (bpaid, money transfer). Des solutions combinant communication électronique, lettre, paquet et paiement comme la commande et la livraison de plaques d’immatriculation. Bpost c’est aussi la multiplicité des canaux de vente. L’entreprise compte un réseau très impressionnant. Fort de 664 bureaux de poste dont au moins un dans chaque commune de Belgique, 678 points poste, 450 distributeurs de billets, la présence d’un eShop, il est le plus étendu du pays. Bpost détient aussi une page Facebook et un compte Twitter, ainsi qu’un site internet http://www.bpost.be, prouvant son adaptation rapide au marché.

Une entreprise qui s’est modernisée

En 2003, confrontée à des défis opérationnels et financiers majeurs, Bpost s’est engagée dans un programme de modernisation de grande ampleur visant à améliorer l’efficacité, réduire significativement les coûts, générer des sources alternatives de revenus et améliorer la qualité de la distribution du courrier et les services dans le réseau des points de vente. Les résultats sont là puisqu’entre 2003 et 2014 le chiffre d’affaires a explosé comme la qualité de la distribution (de 85% à 95% d’envois distribués dans les délais) ou la satisfaction des clients (de 75% à 88%). La stratégie de Bpost repose sur 4 axes : défendre les activités de base, développer des pôles de croissance autour des compétences de base, maîtriser les coûts et améliorer la productivité, impliquer les parties prenantes. Grâce à cela, le groupe peut atteindre son objectif à l’horizon 2020 : accroître le centralisation et l’automatisation de toutes les tâches préparatoires à la distribution du courrier. Durant cette période, Bpost testera un nouveau modèle de distribution qui découle de cette centralisation.

Une entreprise responsable

Bpost agit en faveur de son salariat, mais est aussi un acteur responsable au niveau sociétal. L’entreprise a lancé en 2012 le projet bpeople. Celui-ci se focalise sur les conditions à réunir pour favoriser le bien-être et le niveau d’engagement des collaborateurs. Il doit aider l’entreprise à fidéliser ses clients et gagner leur loyauté. Depuis 2007, Bpost dispose d’un Code de conduite qui énonce les attentes de l’entreprise à l’égard de chacun de ses collaborateurs sur le plan de l’éthique professionnelle et du bien vivre ensemble. Il s’applique à tous les collaborateurs de Bpost, indépendamment de leur statut ou position dans l’organisation.

Au fil des ans, Bpost a élaboré un véritable programme avec l’ambition d’intégrer les impératifs de durabilité économique, environnementale et sociétale dans la culture et les activités de l’entreprise. Bpost a réduit ses émissions de CO2 de 35% entre 2007 et 2015 mais aussi sa consommation d’énergie de 20% entre 2005 et 2015. En termes de gestion environnementale, Bpost occupait la 1ère position sur 24 opérateurs au classement de l’International Post Corporation 2013 (IPC), sur la base des résultats de 2012. Cette première place a été confortée en 2014 et 2015 (résultats de 2014)

Mais l’entreprise agit aussi en faveur de la société. En effet Bpost est engagée, depuis 1997, dans la lutte pour l’alphabétisation en Belgique au travers d’un soutien financier au Fonds de Bpost pour l’Alphabétisation (géré par la Fondation Roi Baudouin). Le but est de soutenir des projets d’alphabétisation menés par diverses associations.

 

commerce international, actu-cci.com.