C. Préterre : « La Foire de Paris, c’est le lieu des petits et grands progrès »

51

 

Quelle est l’histoire de la Foire de Paris ?

Elle est fabuleuse. Gustave Sandoz, un simple marchand, sans réseau a voulu donner une suite à l’Exposition Universelle, tout en concurrençant la Foire de Leipzig. Il a voulu créer la plus grande foire d’occident. Ainsi, en 1904, au Carreau du Temple est née la première Foire de Paris. C’est devenu le lieu de diffusion de grandes innovations.  En 1917, on y a découvert le premier stylo à bille, en 1930 la tondeuse à gazon, en 1983 l’ordinateur et en 2010 le ventilateur sans pales. Enfin, la Foire de Paris, c’est le lieu qui accueille le concours Lépine créé en 1925, récompensant les plus belles inventions.

 

Cet événement est devenu la propriété de l’organisateur Comexposium et vous en êtes la directrice depuis octobre 2012. Comment gérez-vous cette mission ?

Je cherche avant tout à sauvegarder l’ADN de cette manifestation annuelle. Ça doit rester le lieu des grands et petits progrès qui change notre quotidien. Un marqueur de la société à un instant donné qui accueille des exposants de cinquante nationalités différentes, notamment le concours Lépine.

Ça dure toujours entre 11 et 13 jours en comprenant les 1er et 8 mai, cette édition s’étalera sur 12 jours sur 200,000 mètres carrés. Mais j’ai eu envie d’écrire un nouveau chapitre en donnant plus de visibilité à cette exposition géante avec l’aide des médias. Personnellement, quand les chasseurs de tête sont venus me proposer de diriger cette manifestation, je ne savais absolument pas à quoi cela ressemblait. J’ai envie que les gens aient une idée plus précise de ce à quoi cela ressemble.

 

Qu’avez-vous prévu pour fêter les 110 ans de cette Foire ?

Nous créerons une discothèque à ciel ouvert, dans laquelle Kamel Ouali proposera une scénographie le 9 mai. Nous fermerons à 23h pour l’occasion.

Le design et l’économie collaborative sera à l’honneur avec Ouishare, Start Up, des échanges d’objets.  Nous proposons également un nouvel espace coquin, avec la présence de la chroniqueuse Camille Emmanuelle, du Huffington Post.

Enfin, un service de personnalshoper téléphonique sera mis en place pour ceux qui veulent mieux cibler leurs besoins, de chez eux, sans même se déplacer. Sinon, 80% des exposants de l’an passé reviennent. C’est toujours comme ça. Du coup, vous retrouverez le mobilier de maison, des articles de loisirs, la gastronomie…

 

Quel est le bénéfice de cette manifestation pour les exposants ?

Tout dépend de chacun. Mais pour certain, comme notre artisan qui vient du Zimbabwe qui propose des productions locales et de la gastronomie, il gagne son chiffre d’affaires de l’année. Pour notre fabricant de cheminée, c’est six mois de chiffre d’affaires…

 

FOIRE DE PARIS, PORTE DE VERSAILLES, JUSQU’AU 11 MAI 2014.

TARIF PLEIN : 12€.