Canada: un IUT ontarien à la pointe de la géothermie

15
En Ontario, on trouve le plus vaste champ de captage géothermique au Canada et le deuxième en importance en Amérique du Nord.

Propriété de l’Institut universitaire de technologie de l’Ontario, le champ de captage géothermique comporte 384 puits forés à une profondeur de 213 m sous terre et reliés entre eux par des systèmes mécaniques qui fournissent aux bâtiments de l’Institut un système de chauffage et de refroidissement énergétiquement rentable et respectueux de l’environnement. Si l’installation souterraine a nécessité 50 millions de dollars canadiens (28,8 millions d’euros), dont 7 millions pour le forage, le coût total de l’Institut s’estime à 200 millions de dollars (115 millions d’euros). Construit en seulement dix mois, l’Institut prévoit un retour sur investissement d’ici six ans. Cette titanesque pompe à chaleur climatiserait 2 000 foyers. D’ailleurs à l’Institut, Bruce Bunker, directeur planification, déclare que « même en climatisant le bâtiment universitaire dans son ensemble, nous serions capables de fournir également les habitations voisines ».