CCI BASTIA HAUTE-CORSE : « le blocage pour rien, le blocage de trop »

41

COMMUNIQUE

Paul TROJANI, Président de la CCI de Bastia et de la Haute-Corse

Bastia le 27 mai 2016

Le Blocage pour Rien, le Blocage de Trop

 

Décidément rien ne nous sera épargné ! Alors que la saison touristique démarre de manière plutôt poussive, voilà que les militants de la CGT Insulaire, inspirés par les blocages opérés sur le continent autour des dépôts pétroliers, ont décidé de passer à l’action en faisant de même, chez nous, en Corse.

En organisant la pénurie de carburants en Corse le but annoncé est de faire pression sur le Gouvernement pour qu’il retire la Loi El Khomri.

Or la seule pression qui découlera de ces blocus est celle qui s’exercera une fois de plus sur le tissu économique insulaire, nos commerces et nos entreprises.

En paralysant la Corse au début de la saison touristique, le seul but atteint sera celui de mettre à terre le travail de toutes celles et ceux qui luttent contre la crise, qui se battent pour la survie de leurs activités, et naturellement le maintien des emplois qui y sont attachés.

Qui peut croire sérieusement que le gouvernement sera déstabilisé par le blocus de l’ile après toutes les séquences de conflit Cgétiste que nous avons dû subir ces dernières années dans l‘indifférence ministérielle générale ?

En réalité, il ne s’agit rien d’autre qu’un mouvement catégoriel et corporatiste qui n’a aucune portée sérieuse et réelle, sinon celle de nuire à l’intérêt général de la Corse et des Corses.

Alors, j’en appelle au sens commun, à la responsabilité, à ce qui rester d’intelligence collective, pour que la situation se normalise le plus vite possible et que chacun, en Corse, libre de poursuivre ses propres engagements, puisse recouvrer  la plénitude de ses droits fondamentaux, notamment ceux de circuler et de travailler normalement.