Vue de Sozacom, Kinshasa, 2004.

La CCI de Sfax (CCIS) a décidé de suivre de près les actions économiques en Afrique subsaharienne, notamment en République Démocratique du Congo et au Cameroun pour développer des partenariats économiques entre entreprises tunisiennes et congolaises.

Une délégation tunisienne menée par le patron de la CCIS Ridha Fourati s’est ainsi rendue du 14 au 19 novembre à Kinshasa (capitale de la République Démocratique du Congo), accompagné de 15 entreprises tunisiennes prêtes à investir dans des projets congolais. La R.D.C, en tant que second pays africain par superficie, dispose de vastes espaces et de 79 millions d’habitants et dispose d’une main d’oeuvre moins onéreuse pour les entreprises tunisiennes.

La Fédération des entreprises du Congo (FEC) avec l’appui de l’ambassade de R.D.C à Tunis avait prévu cette réunion de longue date, les investissements tunisiens étant une manne économique pour les entreprises de la R.D.C. Les investissements se font dans des secteurs très divers tels que la santé, le bâtiment, le commerce ou encore l’agroalimentaire, ces rencontres ayant ainsi permis de nouer de nouveaux liens entre tunisiens et congolais en fonction des besoins de chacun.

Le gouvernement tunisien donne sa bénédiction à la CCIS pour chercher de nouveaux partenaires en R.D.C

Cette mission a aussi permis des visites de sites économiques et commerciaux afin que les congolais montrent leurs propres méthodes de travail, leurs points forts aux investisseurs tunisiens, la CCIS ayant tenu a rappeler le soutien du gouvernement tunisien auprès de ses entreprises pour faciliter les partenariats économique avec la R.D.C afin de booster sa propre croissance économique et mise ainsi beaucoup sur le marché congolais.

«C’est ainsi que la délégation officielle de la CCIS effectuera des visites aux ministères congolais de l’Economie, du Commerce extérieur, de la Santé et de la Coopération pour le Développement, ainsi qu’à la Société nationale de l’électricité. L’objectif étant de consolider les relations bilatérales entre les deux pays et l’organisation conjointe d’évènements commerciaux» explique la CCIS dans un communiqué. Un salon «Made in Tunisia» se tiendra aussi au Congo en 2018 en collaboration avec la CCIS et la FEC.

La CCI de Sfax s’est alliée avec la CCI du Cameroun pour un salon du bâtiment africain

Cette volonté de conquérir l’Afrique donnera aussi lieu à la première édition du Salon Africain du Bâtiment et des Métiers (AFRIBAT), organisé conjointement pas la CCIS et la CCI du Cameroun (CCIMA) du 17 au 22 avril 2018 à Yaoundé (la capitale du Cameroun). Le salon se tiendra ainsi en alternance avec le salon Méditerranéen du Bâtiment en Tunisie (MEDIBAT) dont la dernière édition s’était tenue du 8 au 11 mars 2017 à Sfax.