CCI Paris Ile-de-France protège les commerçants physiques du e-commerce

12

“Il ne s’agit pas d’opposer les diverses formes de commerce entre elles, mais il est indispensable de soumettre les différents acteurs économiques à un socle commun de règles auxquelles échappent actuellement les market-place” déclare Jean-Paul Vermès, président de la CCI Paris Ile-de-France. L’activité commerciale représente un enjeu majeur de développement économique en Ile de France. La région comprend 750 000 établissements et trois millions de salariés, pour un chiffre d’affaire d’environ 500 milliards d’euros. Elle représente un facteur d’équilibre de l’aménagement, que ce soit en centre-ville, dans les nouveaux quartiers, ou en périphérie.

De tous temps, le commerce a subi des modifications, aussi bien dans sa législation, que dans la manière de l’appréhender. Ces mutations ont obligé le commerce “traditionnel” à évoluer, afin de rester aussi bien attractif que compétitif. Malgré cela, persistent des disparités entre les commerçants physiques et ceux du e-commerce, aussi bien fiscalement qu’administrativement, le déploiement des entrepôts des market-place en est l’exemple le plus frappant. La CCI Paris Ile-de-France souhaite, avec le soutien de la ville de Paris, que l’installation de ces espaces de stockage soit soumise à autorisation administrative comme c’est le cas actuellement pour les “drive”.

On compte environ un million d’enlèvements et de livraisons effectués chaque jour à Paris. Ce phénomène s’est bien entendu amplifié avec l’expansion du e-commerce. Cependant, la logistique doit pouvoir suivre. Or, un nouveau service de livraison ajouté à ceux existants aura pour risque d’engorger encore plus la capitale, à l’heure où la ville de Paris souhaite réduire ses émissions de CO2. La CCI Paris Ile-de-France souhaite de nouvelles mesures, permettant de faciliter les initiatives des transporteurs en matière de politique du dernier kilomètre, avec la mise en place par exemple de nouveaux hôtels logistiques de distribution ou encore, en favorisant des jours et des horaires de livraison décalés.

 

commerce international, actu-cci.com.