Cégep de Sainte-Foy: former sur tous les fronts

21
W1siziisijiwmtivmdcvmtivmtbfmdhfnddfntm5x2zpbguixsxbinailcj0ahvtyiisiji3mhgxmdawpijdxq
Photo : D.R.
Depuis 40 ans, le Cégep de Sainte-Foy, à Québec, établissement d’enseignement supérieur, forme des étudiants qui se destinent à intégrer l’université ou s’orienteront vers le marché du travail. Toutes les conditions sont donc réunies pour les mener au succès.

 

Avec un budget annuel de plus de 70 millions de dollars (54,7 millions d’euros) et 1 500 employés, dont 600 professeurs, le Cégep de Sainte-Foy, (Collège d’enseignement général et professionnel, ndlr), à Québec, a maintes fois démontré son esprit d’initiative et sa vision en matière d’éducation. « Nous accueillons 8 000 étudiants par an, dont 6 500 jeunes et 1 500 adultes. Il est important que la formation reproduise le plus fidèlement possible le contexte de travail auquel les jeunes seront confrontés. Par ailleurs, tous nos équipements sont à la pointe de la technologie », explique d’emblée Denis Juneau, directeur général du Cégep de Sainte-Foy.
Et d’évoquer à titre d’exemple l’accès à la bibliothèque de 1 100 places entièrement rénovée et à un parc informatique réunissant plus de 1 000 ordinateurs. « Outre la télécollaboration et le télé-enseignement, les étudiants ont aussi accès, tout comme les enseignants d’ailleurs, à un système de services en ligne leur permettant en temps réel et à distance d’accéder à leur dossier scolaire, d’effectuer leur choix de cours, de modifier leur horaire de classe, de consulter leur relevé de notes et d’accéder à une multitude de documents administratifs. Les étudiants et les professeurs peuvent également communiquer en ligne, s’échanger des documents et partager des contenus de cours à l’intérieur de classes virtuelles. »
Autre atout du Cégep, les activités sportives, avec l’un des centres les plus polyvalents de la région de Québec : piscine, gymnase, terrains, service de location d’équipement, soit plus de 50 activités sportives ouvertes aux étudiants, au personnel du Cégep et à
l’extérieur. Enfin, avec ses 1 300 places et ses nombreux spectacles publics, la salle de spectacle Albert-Rousseau est l’un des diffuseurs culturels les plus importants de la région de Québec.

La formation, le choix

Au Cégep de Sainte-Foy, tous les étudiants sont regroupés par programme d’études dans des sections spécifiques et, dans certaines disciplines, appartiennent à des groupes stables. Cette initiative favorise la communication, l’entraide et l’apprentissage. « Outre la formation continue, nous proposons une dizaine de programmes pré-universitaires, ainsi qu’une vingtaine de programmes techniques, dont certains exclusifs au Cégep de Sainte-Foy, précise ainsi Denis Juneau. En plus de préparer chaque année des centaines de jeunes aux études universitaires, le Cégep de Sainte-Foy constitue un vivier important de futurs collaborateurs pour les entreprises.
En effet, chaque année, près de 800 étudiants du secteur technique obtiennent leur diplôme, tandis que plus de 1 000 d’entre eux prennent le chemin de l’Université. Rappelons à ce propos que notre taux de placement s’élève à 97 %. »
La formation technique se décline en cinq secteurs pour une vingtaine de programmes : administration et informatique, art et design, santé, environnement, biologie et foresterie, techniques humaines. Pour leur part, les programmes pré-universitaires sont axés sur les sciences humaines, les sciences de la nature, les arts et lettres. L’établissement accorde aussi une très grande importance à l’innovation et à la recherche. « Nous soutenons haut et fort le développement de l’expertise de nos chercheurs et mettons l’accent sur la recherche de nature pédagogique, la recherche liée à la réussite éducative, ainsi que la recherche en imagerie numérique et en foresterie. »

Ouverture à l’international

Avec ses 100 étudiants étrangers annuels, dont 75 Français, le Cégep de Sainte-Foy fait partie du Consortium international de développement en éducation (CIDE) depuis 1982. À ce titre, il a participé directement et indirectement à plus de 60 projets d’échanges d’expertise dans 22 pays en lien avec la gestion pédagogique, la gestion des ressources humaines et la gestion des ressources matérielles. « Dans cet esprit d’ouverture, nous encourageons vivement nos étudiants à la mobilité internationale. Ainsi, des ententes inter-institutionnelles permettent chaque année à plus de 150 étudiants de vivre une expérience dans un pays étranger où ils ont l’occasion de poursuivre leurs études, faire un stage ou participer à des projets de coopération internationale, conclut Denis Juneau. L’accueil d’étudiants étrangers est également l’un des piliers importants des activités internationales du Cégep. »

Plus d’informations sur www.cegep-ste-foy.qc.ca