Commerce International officialise son partenariat avec Le Café de la Bourse

8
Ly
Louis Yang, rédacteur en chef du site Café de la Bourse.
L’union fait la force. Comme nos deux médias se croisent dans le domaine de la finance, la rédaction de Commerce International a décidé de s’allier avec celle du Café de La Bourse pour des publications communes. Rencontre avec Louis Yang, rédacteur en chef du site Café de la Bourse.

 

Bonjour Louis, pouvez-vous nous rappeler votre parcours ?
J’ai d’abord obtenu un diplôme Grande Ecole spécialité finance à l’ICN Nancy puis un mastère spécialisé en gestion de patrimoine 
à l’ESCP. Dès le début de mon parcours professionnel, je me suis spécialisé dans le business développement, les media financiers et la gestion de patrimoine. 
Votre activité aujourd’hui, elle se scinde en deux parties : il y a la rédaction du Café de la Bourse, mais aussi les conseils en investissements financiers que vous prodiguez aux investisseurs.
Tout à fait. J’ai co-fondé le site Café de la Bourse il y a plus de six ans. Il était initialement destiné aux boursicoteurs. Rapidement, on a lancé Le Café du Forex pour répondre au besoin des investisseurs très actifs qui recherchent de fortes rentabilités avec d’importantes prises de risque et Le Café du Patrimoine s’adressant aux personnes gérant leurs avoirs en « bons pères de famille » plaçant leur argent à moyen long terme avec une prise de risque limité. Sur ce portail composé par ces 3 sites, nous prodiguons des conseils, des analyses et de la pédagogie afin de vulgariser la finance et permettre aux investisseurs particuliers de mieux gérer leur argent.
En parallèle, j’ai également une activité de gestion de patrimoine qui propose des conseils en investissements financiers personnalisés pour aider les particuliers à mieux investir et à gérer intelligemment leur patrimoine. Je conseille notamment les chefs d’entreprises suite à la cession de leur entreprise.
Quelle est la structure aujourd’hui de cette rédaction ?
Nous avons une petite rédaction, basée à Boulogne, qui propose des analyses pointues mais accessibles à destination des investisseurs particuliers. J’ai deux collaborateurs qui travaillent avec moi et nous nous appuyons sur notre réseaux d’experts au sein du secteur financier : gérants de fonds, économistes, analystes financiers, conseillers en investissements financiers, etc.
Pour la partie conseils, je suis membre d’Infinitis, le premier groupement français de conseillers en gestion de patrimoine indépendant. 
Quelles sont vos actualités ?
Cette année, nous avons lancé une lettre mensuelle idées d’investissement. Il s’agit d’une lettre de conseils à destination des investisseuses particuliers qui veulent reprendre en main la gestion de leur patrimoine. Au sein de la lettre, des sélections d’OPCVM, d’ETF et de valeurs sont disponibles tout comme des analyses de secteurs et des conseils pratiques pour mieux investir. 
Dans la continuité de nos sites, je dirige également le cabinet DK Patrimoine (adhérent de l’Anacofi et enregistré auprès de 
l’Orias) afin d’accompagner les lecteurs qui souhaitent avoir un accompagnement personnalisé dans leurs investissements et dans la 
gestion de leur patrimoine.
Comment sélectionnez-vous les placements que vous recommandez ?
Il n’y a rien de gratuit en finance. Le couple rendement/risque fonctionne de telle sorte que plus on cherche du rendement, plus il faut prendre de risque. Dans nos conseils et nos sélections, nous essayons donc d’optimiser ce couple rendement/risque en fonction de la volonté, des objectifs et de l’horizon de placements de nos clients.
Et puis notre partenariat… Qu’en attendez-vous ?
Je trouve cette idée d’articles croisés très pertinents. Je suis ravi de partager notre contenu avec vos lecteurs. Si certains de vos lecteurs souhaitent être conseillés dans la gestion de leur patrimoine, je serais ravi d’offrir un bilan patrimonial d’une valeur de 540€ aux chefs d’entreprise me contactant [email protected] et précisant qu’ils viennent de Commerce International.