Completel démocratise la fibre optique

13

Bordeaux, Metz, Limoges, Saint-Étienne, Nîmes… Completel multiplie ses activations de réseaux de fibre optique en France. Au total, 65 agglomérations sont équipées. Objectif de la société ? Confirmer sa position de premier opérateur fibre optique pour les entreprises en France. « Nous étendons sans cesse notre couverture géographique, précise Thierry Podolak, directeur général de Completel. Et nous ne nous limitons pas aux grandes villes. »
La proximité et l’esprit d’entreprise font partie des valeurs fortes de la société. À ses débuts, en 1998, la start-up se place rapidement comme le premier réseau alternatif de télécommunications d’accès métropolitain. Depuis Completel, conscient des atouts de la fibre optique, n’a pas changé de ligne directrice. Et le succès est au rendez-vous. L’opérateur affiche ainsi un chiffre d’affaires de 400 millions d’euros et compte 500 employés sur tout le territoire. « Nous tenons à garder une dimension humaine, souligne le directeur général. Pour nous, l’Hexagone représente un grand marché où chaque opérateur peut avoir sa place. »

Des solutions adaptées et compétitives
Completel propose différentes solutions de téléphonie, d’accès Internet, de transmissions de données ou encore de services d’hébergement. Pour Thierry Podolak, l’essentiel est de présenter des formules packagées et compétitives pour répondre au mieux aux nécessités des clients, dont le profil est très varié. En effet historiquement, l’opérateur s’adresse aux moyennes et grandes entreprises et au secteur public. Depuis environ cinq ans, il a étendu ses offres aux PME avec le lancement de Completude Max. Celle-ci permet aux professionnels de bénéficier de la téléphonie illimitée et d’un accès Internet à 100 Mbit/s symétrique. En résumé : de profiter de tous les avantages de la fibre à des tarifs proches du DSL !
Il faut dire qu Internet est devenu aujourd’hui un chaînon important du développement économique. Quel que soit leur domaine d’activité, les structures ont de plus en plus besoin de s’assurer une visibilité sur le net, d’échanger des données numériques, de travailler en visioconférences, d’effectuer des sauvegardes en ligne… Des demandes qui se révèlent quasi-incontournables pour les services, l’industrie ou encore la banque. La montée des débits est donc inexorable et la fibre, solution sûre et complète, joue un rôle important. « D’ici trois ans, 75 % des sites d’entreprises auront besoin de services supérieurs à 10 Mbit/s, précise Thierry Podolak. Nous nous inscrivons dans cette logique. »

Au plus près des entreprises
Completel travaille avec 70 % des sociétés du CAC 40. Outre les très groupes, des ministères, les collectivités, les PME et les fournisseurs de services font appel à son savoir-faire. Plus de 10 000 entreprises ont été séduites par la capacité commerciale de l’opérateur et son innovation. « Notre couverture géographique, qui s’est largement accentuée à partir de 2008, est un de nos points forts, confirme le directeur général. Nous travaillons en relation étroite avec les communes, les départements et les régions. » Dans chaque projet, la société mise sur l’investissement, consciente de la fiabilité et de l’attractivité de la fibre. Pour accroître sa capacité d’action, Completel développe des coopérations avec Numericable (même actionnaire). En 2009, l’opérateur a fait l’acquisition de B3G, société spécialisée dans le domaine du Centrex IP, une technologie qui permet de basculer les télécommunications sur l’Internet via un réseau sécurisé. Il y a peu, le rachat de Altitude Telecom, opérateur IP pour les entreprises, permet à Completel de renforcer son offre, mais aussi sa présence, dans l’ouest de la France.
« Nous souhaitons apporter notre différence, annonce Thierry Podolak. Completel est à l’origine un projet entrepreneurial. Nous sommes bien placés pour comprendre les besoins actuels. » Des ambitions qui correspondent parfaitement à l’esprit de l’opérateur qui s’est choisi comme devise « La fibre de l’entreprise ».