Concours Start-up & Handicap : quand l’innovation se met au service des personnes concernées par le handicap

72

La révolution digitale entraîne tout le monde dans son sillage et ne laisse pas sur le côté les personnes en situation de handicap qui voient leur vie quotidienne s’améliorer de façon concrète grâce à elle. Les nouvelles technologies sont une mine de solutions de compensation pour les personnes en situation de perte d’autonomie et les perspectives à venir laissent entrevoir des espoirs grandissants.

Mais la technologie c’est aussi l’innovation, et l’innovation est portée par les entreprises. Ce sont elles qui l’imaginent, la portent, la développent et lui donnent vie.

C’est donc en toute logique que la CCI du Morbihan, le fonds de dotation de Kerpape (dont le centre ne cesse d’améliorer la prise en charge globale et qualitative de personnes en situation de handicap) et la CPAM 56 ont décidé de s’unir pour favoriser l’émergence de solutions innovantes de compensation du handicap et de la perte d’autonomie.

Réunir les start-up du digital autour de la question du handicap

Pour y participer, les start-uper doivent proposer un projet répondant à l’une des trois thématiques suivantes :

–       objets connectés ou solutions domotiques innovantes dont le but est de simplifier et faciliter la vie sociale des personnes en situation de handicap

–       solutions de déplacements en vue de normaliser leur mobilité

–       solutions numériques pour favoriser l’inclusion sociale et professionnelle

L’ouverture des candidatures a démarré le 14 novembre 2016 et leur dépôt prend fin le 31 décembre 2016. La sélection des projets par le Jury aura lieu en janvier 2017.

Les inscriptions sont donc toujours d’actualité via le site :           bonjouridee.com/startuphandicaps

Une dotation totale de 60 000 euros

Le palmarès délivré par le Jury sera proclamé le 2 février 2017 au centre de Kerpape, à Ploemeur.  Trois prix seront remis, ainsi que le prix de la Mutualité française Finistère-Morbihan, pour une valeur totale de 60 000 euros. Un Prix Coup de cœur sera également décerné à un entrepreneur reconnu travailleur handicapé.

«  La CPAM du Morbihan est la première en France à se joindre à cette idée et on souhaite en entrainer d’autres, souligne Mohamed Azgag le directeur général de la CPAM 56. Nous allons travailler la communication avec l’ensemble des caisses pour avoir le plus grand nombre de start-up. »

De telles initiatives ne peuvent que favoriser les innovations technologiques et améliorer le quotidien de millions de gens, alors encourageons-les !

 

commerce international, actu-cci.com.