Convention de partenariat entre la CCI Réunion et l’ADIE

20

« Depuis 2008, les relations entre les banques et les entreprises sont tendues. Beaucoup d’entreprises ont été liquidées. Ce partenariat va permettre à ceux qui créent une entreprise ou à ceux qui souhaitent pérenniser leur activité d’obtenir une aide de 10 000 euros », explique Ibrahim Patel, président de la chambre de commerce et d’industrie de La Réunion.

Une convention de partenariat a été signée ce lundi 27 juillet 2015 dans les locaux de la CCI Réunion par le président de la CCI Réunion et le directeur de l’Association pour le droit à l’initiative économique (ADIE).

« Le taux de redressement judiciaire a augmenté de 120% et le taux de liquidation de 300%. A l’heure actuelle, environ 500 à 600 entreprises se retrouvent en situation de liquidation judiciaire dans l’année. Or avant la crise nous étions à moins de cent », souligne le représentant de la CCIR.

« Nous avons refusé des microcrédits à certaines entreprises mais nous tenons à accompagner les chefs d’entreprise soit vers le deuil de l’entreprise lorsque celle-ci est déjà en activité soit à un remaniement du projet de création d’entreprise de manière à ce qu’il soit finançable », explique David Gondonneau, directeur régional de l’Association pour le droit à l’initiative économique. Il conclut : « les banquiers nous font confiance y compris à La Réunion et c’est nouveau ».

Parmi les engagements de l’ADIE, figurent des offres de financements dont un microcrédit allant jusqu’à 10 000 euros.

 

commerce international, actu-cci.com.