Action Cœur de Ville : les villes impliquées réunies pour échanger

    1

     

     

    « Le cœur des villes ne s’arrêtera pas de battre tant qu’il y aura des gens convaincus que ce sont des centres de vie ». Ce crédo qui ponctuait sa récente tribune dans les Echos, Pierre Goguet, président de CCI France, l’a rappelé lors de son intervention lors la première rencontre nationale « Action Cœur de Ville » organisée le 26 juin 2018 à Paris par le Commissariat à l’égalité des territoires.
    Cette journée organisée à l’attention des 222 collectivités locales retenues dans le cadre du plan « Action Cœur de Ville » se déroule en présence du Premier ministre Edouard Philippe, de plusieurs ministres – Jacques Mézard, ministre de la cohésion des territoires, Delphine Geny-Stephann, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’économie et des finances et Julien Denormandie, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la cohésion des territoires – et des partenaires du programme de revitalisation commerciale des villes petites et moyennes (Caisse des dépôts, Action logement, Anah).
    Le réseau Chambre de Comerce et d’Industrie est, lui aussi, directement impliqué pour la réussite de ce programme. Associées aux réflexions du volet commerce de ce plan transversal mobilisant acteurs publics et privés (logement, développement économique et commercial, accessibilité, stationnement, aménagement des espaces publics…), les CCI « soutiennent pleinement les objectifs et principes d’action du plan » comme le rappelle Pierre Goguet.

    Ce plan ambitieux mobilise plus de cinq milliards d’euros sur cinq ans pour améliorer les conditions de vie des habitants des villes petites et moyennes et conforter le rôle essentiel des centres-villes dans l’animation et le développement des territoires. Cette conviction qu’il faut faire plus et mieux pour revitaliser les centres-villes est partagée par le réseau des CCI. Il se réjouit de cette volonté de mieux coordonner et simplifier l’intervention des acteurs locaux, de former plus les commerçants (particulièrement au numérique), de les accompagner au plus près de leurs besoins, et de solliciter pour la réussite du programme des financements privés en complément des fonds publics.
    Impliquées dans la mise en œuvre du plan aux côtés des acteurs locaux (préfets, élus locaux, chambres des métiers et de l’artisanat…), les CCI mobilisent leur force de détection des besoins et d’accompagnement des commerçants (650 conseillers commerce sur l’ensemble du pays) pour réaliser des diagnostics et études, créer et animer des observatoires du commerce (72 en activité sur le territoire), former  les acteurs du management de centre-ville, et mettre en œuvre la transformation numérique des commerces. Pour relever ce défi de la digitalisation, le réseau consulaire peut s’appuyer sur des réalisations multiples des CCI susceptibles d’être partagées comme la boutique de demain ou la boutic.fr en Bourgogne-Franche Comté, mescommercantsdugrandhainaut.com dans les Hauts de France ou la boutique connectée dans le Val d’Oise, autant d’actions recensées dans le guide « accompagner la transformation numérique des commerçants« .

     

    Des réalisations citées lors des tables rondes du colloque « Action Cœur de Ville » par Bruno Gastinne, président de la CCI Savoie et Daniel Exartier, élu de la CCI Côte d’Or et trésorier de l’association Achatville qui déploie nationalement des plateformes digitalisées, vitrines des commerces locaux, dans le prolongement de la création de cette solution par la CCI de Grenoble dès 1999.Preuve qu’au centre des petites et moyennes villes, la place de l’innovation doit continuer de rester centrale pour continuer de faire battre le cœur des villes.

    A consulter le programme de la rencontre Action Coeur de Ville

    http://www.cci.fr/web/presse/actualite-fiche/-/asset_publisher/9FDf/content/actu-:-action-coeur-de-ville-1ere-rencontre-nationale