Les ErasmusDays : deux jours de fête pour un anniversaire

    0

    Le programme de mobilité internationale Erasmus a trente ans cette année. L’occasion pour l’Agence Erasmus + d’inviter pendant deux jours les 13 et 14 octobre 2017 les porteurs de projets dont les CCI à faire mieux connaitre les bénéfices d’un séjour à l’international.

    En trente ans, Erasmus a bien grandi. Réservé à l’origine en 1987 aux étudiants souhaitant accomplir une année d’étude à l’étranger, le programme européen de mobilité s’est ouvert aux apprentis, jeunes actifs, créateurs d’entreprise, enseignants et formateurs.

    Pour faire découvrir à ce public divers les bénéfices multiples d’un séjour à l’étranger, l’Agence Erasmus + organise, avec la participation des opérateurs nationaux du programme dont les CCI, deux « journées portes ouvertes » les 13 et 14 octobre prochains. Tous ceux qui sont tentés par un séjour de formation, d’apprentissage et de découverte au-delà de nos frontières sont invités à se rendre dans les établissements scolaires, les CFA ou les universités participant à l’opération (voir la liste des événements sur le site : http://www.generation-erasmus.fr/erasmusdays/)

    Le réseau des CCI célèbre les 30 ans du programme  en organisant plusieurs rencontres en métropole comme en outremer, dans ses écoles notamment les EGC (Ecoles de Gestion et de Commerce) et ses centres de formation d’apprentis (réunis au sein de MOVIL’APP, dispositif mobilisant les CCI et leurs partenaires en faveur de la mobilité des apprentis). Si l’essentiel de ces manifestations auront lieu pendant ces deux jours, d’autres établissements consulaires et Centres de formation d’apprentis partenaires du projet Movil’app, fêteront, pour des raisons d’organisation et de mobilisation des partenaires locaux, cet anniversaire au cours de la semaine de célébration comme par exemple la Table ronde sur « les enjeux de la mobilité internationale »   qui s’est déroulée mercredi 11 octobre sur le Campus CCI d’Avignon ou encore à l’ICEP – CFA de la CCI Formation Normandie.

     

    Mais aussi chez des partenaires Movil »app comme :

    • Le CFA – CMA 22 de Ploufragan) : organisation du Nottingham’s kitchen
      Menu anglais avec un service assuré en anglais par les apprentis du Bac pro cuisine et CSR.
      Et Point d’information Erasmus/Movil’App à la médiathèque du campus toute la journée.
    • Le CFA – CMA 56 de Vannes : Exposition et témoignages – Restitution des mobilités 2017 et Accueil cocktail aux couleurs de l’Espagne

    Ces rencontres ont pour objectif de convaincre les indécis des avantages de la mobilité internationale en termes d’acquisition de nouvelles compétences et d’insertion professionnelle : 94 % des bénéficiaires estiment avoir amélioré leurs compétences au cours de leur séjour à l’étranger et 80 % ont le sentiment que leur participation au programme a dopé leurs perspectives de carrière (source Erasmus+). Par ailleurs, ce séjour à l’étranger favorise aussi bien évidemment l’épanouissement personnel et l’ouverture d’esprit des participants.

    Des avantages qui, en trente ans, ont séduit plus de 5 millions d’étudiants, d’apprentis et de bénévoles (9 millions si l’on dénombre l’ensemble des catégories de personnes éligibles).  En 2017, on compte un million de bénéficiaires français du programme Erasmus +. La France étant derrière l’Espagne et devant l’Allemagne le pays qui envoie le plus d’étudiants en séjour Erasmus+ et celui qui en reçoit le plus.

    Symbole de son succès, le programme européen le plus connu s’est étendu géographiquement.  Au-delà des 33 pays du continent participants, ce sont 168 pays au total dans le monde qui sont y sont associés en tant que partenaires du programme.

    Mais un programme qui, s’il permet d’incarner très concrètement la citoyenneté européenne, peut encore progresser pour accroitre sa notoriété en facilitant un accès à la mobilité plus large et plus équilibré. Une ambition qui concerne prioritairement les apprentis : 615 000 étudiants français ont bénéficié du programme depuis son lancement contre seulement 25 600 apprentis. C’est d’ailleurs le sens de la mission confiée par la Ministre du travail, Muriel PENICAUD, à l’ex-ministre Jean ARTHUIS chargé de remettre un rapport  pour développer la mobilité internationale des apprentis  en levant les freins à celle-ci. Un rapport attendu pour la fin de l’année pour, espérons-le, booster le programme pour une nouvelle génération Erasmus +….

    http://www.cci.fr/web/presse/actualite-fiche/-/asset_publisher/9FDf/content/actu-:-les-erasmusdays-:-deux-jours-de-fete-pour-un-anniversaire