STEEEP : un grand pas vers une meilleure maîtrise de l’énergie par les PME

    14

    Bilan énergétique positif !  La Commission européenne a dressé le 31 janvier 2017 un bilan encourageant du programme STEEEP (Support and Training for an Excellent Energy Efficiency Performance) proposé et piloté par Eurochambres, l’association européenne des chambres de commerce et d’industrie. L’objectif était clair : sensibiliser des PME et TPE européennes aux enjeux économiques (baisse des coûts) et environnementaux (réchauffement climatique) de la maîtrise de leurs consommations en énergie.

    Le programme STEEEP d’une durée de trois ans a permis à 35 CCI de sensibiliser, de diagnostiquer et d’accompagner 600 entreprises dans 10 pays de l’union européenne. En France, l’action en faveur d’une meilleure maitrise de l’énergie a mobilisé 15 CCI (*) et bénéficié à 150 entreprises. Les données de consommation des entreprises diagnostiquées ont été analysées par les experts de l’Université de Montfort de Leicester au Royaume-Uni qui a également réalisé un benchmark de la performance énergétique entre entreprises européennes d’un même secteur d’activité.

    Témoignant du bilan de l’action de sa CCI – celle des Deux-Sèvres – et en tant que Président de la Commission Développement durable de CCI France, Philippe Dutruc a rendu compte de la perception de l’action par les entreprises de son territoire, des solutions permettant d’impliquer plus fortement les chefs d’entreprise dans la maîtrise de leurs consommations énergétiques et de l’évolution nécessaire de l’offre d’accompagnement des CCI dans ce domaine.

    De la perception des entreprises

    L’approche de la CCI des Deux-Sèvres

    L’accompagnement individuel a été réalisé via des visites en entreprise pour effectuer un état des lieux et définir un plan d’action intégrant un suivi des consommations grâce aux outils Eval’Energie et Eval’STEEEP (voir lien ci-dessous). Un plan d’action dont la mise en œuvre était suivie par la CCI tous les quatre mois.

    L’accompagnement collectif consistait en des ateliers organisés avec la CCI voisine du Maine-et-Loire pour, sur la base d’un nombre d’entreprises suffisant, créer une dynamique et des échanges entre elles via un réseau social.

    Une appréciation nationale

    L’enquête de satisfaction menée sur l’ensemble du territoire français fait apparaître un taux de satisfaction de 92% pour la phase de diagnostic et de 81% pour l’accompagnement.

    Les obstacles aux actions d’efficacité énergétique

    Trois raisons principales expliquent, selon Philippe DUTRUC, l’absence d’actions des PME en matière d’efficacité énergétique : la méconnaissance du sujet, l’isolement – quand il existe – du référent « énergie », et une dynamique interne pas suffisamment entretenue en raison d’une implication de la direction pas toujours constante.

    Pour le Président de la Commission Développement durable de CCI France, la question du temps est essentielle. Celui qui manque aux entreprises « qui travaillent de plus en plus dans l’urgence ce qui rend l’amélioration de la performance énergétique moins prioritaire et la programmation des actions plus difficile ».

    La dimension temporelle toujours en ce qui concerne l’accompagnement des entreprises par les CCI : « pour atteindre l’objectif de réduction de consommation d’énergie de 10 à 15 %, il est nécessaire de pérenniser l’action dans le temps », de mettre en place un « réel pilotage » et que « les entreprises deviennent autonomes dans la maîtrise de l’énergie ».

    « Cette autonomie des entreprises prend du temps à installer » constate Philippe Dutruc. Et pour y parvenir, ces dernières « ont besoin d’être accompagnées en interne dans la mise en place de leur démarche ».

    Un accompagnement qui doit se faire de plus en plus par étape en fonction de la maturité et des ressources mobilisables par les entreprises. Ces parcours adaptés visent un triple objectif : redonner de la visibilité à l’amélioration de la performance au moyen d’indicateurs, la mise en place d’une démarche pérenne dans l’entreprise et un pilotage précis des actions.

    Des PME demandeuses d’accompagnement ?

    Pour Philippe Dutruc, la demande des entreprises « dépend beaucoup de l’évolution des prix de l’énergie qui a un impact direct sur la sensibilité des PME » et « sur leur propension à faire des investissements dans ce domaine ».

    En dépit d’une baisse des coûts de l’énergie durant la mise en place du programme STEEEP, les PME qui se sont engagées dans la démarche ont été rassurées par l’engagement de la CCI sur la durée. Des CCI qui peuvent apporter leur concours à la structuration de la démarche et dans la mise en place d’indicateurs de mesure des résultats dans les entreprises. Les CCI peuvent aussi les aider à trouver des financements en matière d’investissement (notamment dans le cadre du dispositif assez complexe des certificats d’économie d’énergie).

    En conclusion, le Président de la Commission Développement durable de CCI France s’est félicité des dynamiques territoriales à l’œuvre dans plusieurs régions dans le cadre des « territoires à énergie positive ». Il est à noter également que le programme STEEEP, dont le bilan consolidé sera réalisé en avril, a déjà incité trois collectivités territoriales à travailler avec la CCI pour poursuivre cette action de sensibilisation et d’accompagnement des entreprises dans la maîtrise de l’énergie en lançant en 2017 de nouveaux programmes collectifs.

     
    En savoir plus sur le projet STEEEP : steeep.eu – www.cci.fr/developpement-durable/energie/-/article/Projet+STEEEP/

    Téléchargez  Eval’Energie et Eval’STEEEP : Les diagnostics Energie des CCI

    Présentation des résultats du projet STEEEP en anglais : www.steeep.eu/assets/Uploads/Steeep-success-stories-brochure-web.pdf

    Retrouvez également le bilan STEEEP spécifique aux CCI de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et 10 succès d’entreprises accompagnées par ces CCI dans le cadre du projet : www.auvergne-rhone-alpes.cci.fr/?q=content/programme-steeep

    (*) Ont conduit l’opération STEEEP en France, les CCI de l’Ain, d’Alsace, des Deux-Sèvres, de la Drôme, de Haute-Savoie, du Languedoc-Roussillon, de Lyon Metropole et ses délégations de Saint-Etienne et de Roanne, du Maine-et- Loire, de Marseille, de Nice, de Rhône-Alpes, de Savoie et du Var, sous le pilotage de CCI France.

     

    Délégation française lors de la conférence finale du projet STEEEP le 31 janvier 2017 à Bruxelles

    http://www.cci.fr/web/presse/actualite-fiche/-/asset_publisher/9FDf/content/actu-:-steeep-:-un-grand-pas-vers-une-meilleure-maitrise-de-l’energie-par-les-pme