Depuis le mois d’octobre, Axa Gestion Privée s’appuie davantage sur son réseau d’agents généraux

9

axa_avril09

« Réinventons notre métier ! » Le slogan d’Axa parle de lui-même. Depuis 2003, le premier assureur français s’attaque à un nouveau marché, celui de la gestion privée. Il propose aux chefs d’entreprises, cadres dirigeants, professions libérales et patrimoines familiaux de les accompagner dans la gestion de leur patrimoine en leur apportant des conseils juridiques et fiscaux, ainsi que des conseils en placements financiers. C’est un service complet reposant sur une relation de proximité et de confiance établie depuis des années par les 4 000 agents généraux présents sur tout le territoire. « Lorsque l’agent général repère un besoin, il nous le fait savoir et un chargé d’affaires en gestion privée entre alors en contact avec le client, explique Éric Franc, directeur général d’Axa Gestion Privée. Il lui propose une analyse globale de son patrimoine et de sa situation personnelle et professionnelle avant de lui faire une proposition juridique et fiscale pour optimiser son patrimoine et lui conseiller des placements financiers. »

 

Axa a mis en place un contrat d’assurance-vie en architecture ouverte dédié à cette clientèle, avec une centaine d’organismes de placements collectifs en valeurs mobilières – OPCVM – de différentes maisons. Aujourd’hui, Axa Gestion Privée représente 15 % de l’activité vie individuelle d’AXA France, avec 4 500 clients pour un montant de 4,5 milliards d’euros en 2008, contre 300 millions d’euros en 2003. Et ce n’est qu’un début. « Notre réservoir de clientèle est très élevé », indique Jean-Laurent Granier, directeur général délégué d’Axa France. La société compte 9 millions de clients en France et une entreprise sur trois est assurée chez elle. Aujourd’hui, Axa Gestion Privée intervient sur les patrimoines à investir supérieurs à 500 000 euros. Plus de 15 000 chefs d’entreprises, déjà assurés chez Axa pour leurs risques professionnels, ont été identifiés comme clients potentiels. Sans compter les 200 000 clients fortunés qui pourraient être intéressés par un suivi personnalisé, les 700 000 entreprises françaises qui changeront de propriétaires dans les dix prochaines années et les fortunes supérieures à 1 million d’euros qui ne cessent d’augmenter. Avec Axa France, Axa Banque, Axa Investment Managers spécialisé dans la gestion d’actifs, Axa REIM spécialiste des investissements immobiliers, Axa Art, leader de l’assurance d’objets d’art, et Axa Private Equity, le groupe peut se vanter d’être un acteur important présent dans un grand nombre de métiers, avec une offre adaptée et une vision globale de l’économie rassurante pour les clients, notamment en cette période de crise.

 

Axa Gestion Privée s’appuie sur son réseau d’agents généraux, la qualité de son service et la proximité entretenue avec ses clients. « Depuis le mois d’octobre, nous passons beaucoup de temps à communiquer avec nos clients qui sont inquiets de la situation, note Éric Franc. Alors que le doute s’est installé, c’est pour nous un enjeu de les rassurer, d’avoir suffisamment d’arguments pour créer un climat de confiance. » Pour son développement, Axa Gestion Privée souhaite former ses réseaux de distribution et communiquer sa culture juridique, fiscale et financière. « On souhaite donner ce goût, cette formation et cette capacité de détection à nos agents généraux, dit Jean-Laurent Granier. Nous voulons nous positionner très tôt dans la gestion commerciale avec nos chefs d’entreprise afin de leur faire connaître le service qu’Axa est capable d’offrir dans ce domaine au-delà des protections qu’ils connaissent déjà comme la responsabilité civile et l’assurance-vol ou incendie. » Axa entend élargir son offre de produits et augmenter sa force commerciale. François Pierson, PDG d’Axa France, a présenté le plan d’action du groupe. En 2009, plus de 1 000 personnes seront recrutées en France dans le commercial, dont 200 dans la prévoyance et le patrimoine. Le site carrieres.axa.fr d’ailleurs a été créé pour valoriser les carrières commerciales. Axa souhaite être présent partout où l’économie locale se tisse, avec l’ambition de devenir leader sur le marché de la gestion privée.