Dolce Chantilly propose une série d’offres sur mesure pour les événements d’entreprise

40
Situé à l’ouest parisien, l’hôtel 4 étoiles Dolce Chantilly offre des infrastructures alliant confort et technologie, tradition et modernisme. Objectif : des prestations haut de gamme sur mesure.

DolceChantilly_Juin2010

En plein cœur de la forêt de Chantilly, l’hôtel 4 étoiles Dolce, appartenant au groupe international Dolce Hotels & Resorts, spécialiste des événements d’entreprise d’exception, est spécialisé dans l’organisation de conférences, séminaires, team buildings ou autres réceptions d’entreprise. En clin d’œil à une notion chère à Dolce, la performance, et à la ville de Chantilly, le décor de l’hôtel est décliné autour du thème équestre.

 

Il dispose de 200 chambres, dont six Senior suites et 20 Junior suites avec vue sur le golf attenant ou la forêt de Chantilly. Mais c’est surtout ses 2 000 m2 d’espaces de conférence qui font sa particularité. L’hôtel ne compte pas moins de 23 salles de réunion et un salon de 300 m2 baptisé Chantilly. Dolce veut apporter le maximum de confort aux rendez-vous professionnels. Ainsi, chaque salle de réunion est équipée de sièges ergonomiques, d’un matériel de vidéoconférence complet, d’une connexion Wi-Fi gratuite et illimitée… Une équipe de techniciens audiovisuels est présente pour assurer le bon fonctionnement des installations. La lumière du jour est privilégiée. « Rien n’est plus agréable et propice à la créativité et à l’efficacité des équipes que de travailler dans un espace baigné de lumière et ouvert sur la nature », commente Régis Volot, le directeur général. Les entreprises disposent d’un contact unique, une même personne qui suit chaque prestation. Un Business Center est à leur disposition avec ordinateurs et photocopieuses… Des pauses-café permanentes sont proposées aux clients avec café, thé, fruits, barres de céréales, ainsi que des verrines salées ou sucrées. Une attention toute particulière est accordée à la restauration. Les recettes des buffets et restaurants sont ainsi élaborées par le chef Alain Montigny, élu « meilleur ouvrier de France » en 2004.

 

Au cœur du 4 étoiles, les hôtes ont le choix entre trois restaurants : L’Étoile, qui peut accueillir jusqu’à 310 couverts, Le Swing, avec sa terrasse près de la piscine, et le restaurant gastronomique Le Carmontelle. Ce dernier a d’ailleurs obtenu une étoile au guide Michelin 2008 et l’a conservée depuis en proposant des mets raffinés travaillés à partir de produits frais de qualité, une signature chère à Alain Montigny. « C’est un gage de qualité pour un hôtel dédié aux événements d’entreprises, souligne le directeur général. Un vrai outil commercial. » Le piano-bar Donatello, et le bar Swing, destiné notamment aux golfeurs, viennent aussi compléter l’offre. Autre atout de charme du Dolce Chantilly : son parcours de golf 18 trous. Les joueurs peuvent s’y entraîner toute l’année et bénéficier d’un practice sur eau avec des balles flottantes. Initiations et compétitions d’entreprises s’y déroulent régulièrement. À ces installations, s’ajoutent encore deux piscines (intérieure et extérieure chauffées) et un centre de fitness. « Ici, chacun a l’impression d’être à la campagne en étant proche de Paris, explique Régis Volot. La propriété est vaste, le calme règne et nous sommes seulement à 40 minutes de Paris. Un cadre propice à la concentration et à l’inspiration comme chacun des 26 établissements Dolce à travers le monde. » Surtout les activités ne manquent pas.

 

Visite privée en nocturne du château de Chantilly, initiations au golf et au polo, baptême en montgolfière, régates en bateaux dragons sur le canal du domaine de Chantilly… tout un éventail est à la disposition des clients. Autant de manières de souffler en plein séminaire ou conférence et d’assurer la cohésion des équipes de travail. Grâce à sa proximité avec la capitale, Dolce Chantilly rencontre beaucoup de succès auprès des sociétés du CAC 40. Situé à seulement 25 minutes de l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle, sa clientèle de séminaires est souvent internationale. « Malgré la récente crise économique, nous avons une meilleure visibilité en 2010, remarque le directeur général. L’an dernier, beaucoup de réservations se faisaient à la dernière minute. Aujourd’hui, nous pouvons faire des prévisions à plus long terme. Les clients américains et anglais reviennent… »

 

Les prix des chambres vont de 150 à 600 euros selon la saison. Les forfaits séminaires résidentiels s’étendent de 260 euros à 370 euros par personne. Dolce Chantilly accueille aussi mariages et baptêmes de mai à octobre. Mais si le lieu entend concilier clientèle professionnelle et de loisirs, il souhaite se démarquer grâce à son identité de centre de conférences haut de gamme. L’objectif est clair : créer un vrai resort de séminaires. Pour y parvenir, le directeur général mise sur un personnel des plus compétents. « Nous voulons donner envie à la clientèle professionnelle de revenir en famille et inversement », explique Régis Volot. Histoire de changer l’image des hôtels de conférences.

 

Plus d’informations sur www.dolcechantilly.com

 

 

Un vaste programme de rénovation

 

Construit en 1991, Dolce Chantilly était à l’origine un hôtel s’inscrivant dans une chaîne 3 étoiles. Fin 1998, des nombreux travaux ont permis son embellissement, son extension et la création du centre de conférences (sa principale activité aujourd’hui). Si son apparence extérieure est typique de l’architecture de l’Île-de-France, la modernisation intérieure s’est orientée vers la thématique hippique. La région compte en effet de nombreux hippodromes. Il y a deux ans, 7,5 millions ont été investis pour améliorer la qualité de l’accueil et le confort de la clientèle. Prochainement, une rénovation du golf est prévue. « Nous allons augmenter sa difficulté, lui donner un aspect différent, dit Régis Volot, le directeur général. Surtout nous souhaitons créer plus de synergie entre le golf et l’hôtel. » Le centre de fitness va aussi bénéficier de nouveaux équipements.