Edit Herczog (Socialistes et démocrates européens) veut « connecter les entreprises au Parlement européen »

47
Pour la députée européenne Edit Herczog, 48 ans, l’Europe doit représenter l’égalité et se montrer compétitive tout en sachant préserver ses valeurs sociales

députée Herczog_nov09

Diplômée en ingénierie, en gestion d’entreprise et en langues, cette Hongroise, mère de trois enfants, a travaillé dans l’industrie agroalimentaire avant de se lancer en politique. Proche de ses valeurs, elle a intégré le parti socialiste hongrois. Au sein du Parlement européen, elle fait partie du groupe de l’Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen (S&D). Elle y assure le poste de trésorière. Deuxième groupe en termes de membres (184 députés), le S&D représente les partis de centre-gauche. Il défend une économie sociale de marché orientée vers les personnes. Justice sociale, relance économique, réforme des marchés financiers et création d’une Europe plus forte et plus démocratique sont au cœur de son programme politique. Pour son président, le député allemand Martin Schulz : « le grand défi du XXIe siècle est de rendre la mondialisation équitable, juste et durable. » Le groupe insiste ainsi sur l’importance d’apporter des propositions relatives à la lutte contre le chômage ou encore aux différents aspects de l’aménagement du temps de travail. Membre de la commission des Budgets, Edit Herczog s’implique au sein du Parlement pour qu’existe un réel dialogue entre politique et économie. « La plus grande difficulté réside souvent dans le fait que les entreprises ne sont pas connectées au Parlement européen, précise-t-elle. Tous les deux parlent un langage différent. » Pour elle, l’une des avancées européennes déterminantes réside dans le Small Business Act. Adoptée en décembre 2008, cette initiative concerne les entreprises de moins de 250 salariés ne dépassant pas un certain seuil pour leur chiffre d’affaires et/ou leur bilan. Le Small Business Act est destiné à soutenir la croissance des PME en les aidant au niveau juridique et administratif. Sa mise en œuvre vise à favoriser leur accès à certains types de marchés publics, aux aides d’État pour la formation, la recherche et la protection environnementale ou encore à réduire les taux de TVA. « Il ne reste qu’à le faire vivre ! », insiste Edit Herczog.