Election du Président de la CCI Alsace Eurométropole

67

Vendredi 23 décembre 2016 l’Assemblée Générale d’installation de la nouvelle CCI Alsace Eurométropole a élu un nouveau Président en la personne de Jean-Luc Heimburger, ainsi que son bureau. Elus pour les cinq prochaines années, tous sont issus d’une liste d’union CGPME-MEDEF-UPA. A travers cette élection il est à retenir que la place des femmes au sein des élus d’Alsace est en nette progression, passant de 17% durant la précédente mandature à 39% de représentation après cette dernière élection.

Un nouvel objectif prioritaire

Une mission délicate attend les nouveaux membres élus puisque ces derniers vont devoir transformer le réseau des CCI alsaciennes à travers la mise en place, dès le 1er janvier 2017, de la nouvelle CCI Alsace Eurométropole née de la fusion des CCI de Colmar, Mulhouse et Strasbourg, qui gardent tout de même une délégation locale.

Rappelez-vous, le 21 janvier 2016 l’Assemblée générale extraordinaire de la CCI Région Alsace avait acté officiellement le regroupement des trois CCI en une seule CCI territoriale unique :

http://www.alsace.cci.fr/actualite/cci-alsace-eurometropole

Autre mission : confirmer la place de l’Alsace dans le Grand Est avec ces 39 élus de la CCI Alsace Eurométropole, qui côtoieront au sein de la CCI régionale Grand Est les 37 élus consulaires lorrains et les 24 élus champardennais.

Les premiers mots du nouveau Président

Jean-Luc Heimburger, 55 ans, est à la tête d’une entreprise de 75 personnes, située à Lingolsheim et spécialisée dans les espaces paysagers.  Depuis 1998 il a été membre élu à la CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin, et en a été Président entre 2010 et 2016.

Satisfait de la fusion des trois CCI alsaciennes, Jean-Luc Heimburger ne cache pas sa fierté face à la confiance que lui ont accordé les membres de la CCI :

« Ma conviction c’est que pour être forts, il faut être ensemble et agir ensemble. »

Le nouveau Président n’a pas non plus manqué de faire part de sa vision pour son nouveau mandat :

« Je souhaite que nous soyons des rassembleurs et que nous permettions à l’Alsace d’être le territoire de la réussite des entreprises, en agissant avec nos partenaires : Région, Eurométropole, Pôle métropolitain et intercommunalités. Je souhaite que nous soyons des bâtisseurs, notamment en travaillant de manière plus étroite avec nos voisins allemands et suisses. Je souhaite que nous soyons des aventuriers en accompagnant en particulier nos entreprises à l’international et vers de nouveaux marchés. Je souhaite que nous soyons des inventeurs et que la CCI soit force de propositions, d’idées et de projets, en premier lieu, dans la transition numérique, l’industrie du futur ou dans les nouveaux modèles de coopération transfrontalière. Nous devons également être des moteurs et accompagner les entreprises dans les différentes phases de leur existence. Nous devons aussi être des acteurs du savoir grâce à notre offre de formation qui doit continuer de répondre au plus près aux besoins des entreprises. Enfin, parce que nous sommes des entrepreneurs, nous devons construire et réussir ensemble afin de montrer que l’économie et l’entreprise sont avant tout une affaire de chefs d’entreprise ».

 

commerce international, actu-cci.com.