Entretien avec les dirigeants du « family office » Intuitæ

14
W1siziisijiwmtivmdcvmtivmtbfmtffmdnfodawx2zpbguixsxbinailcj0ahvtyiisiji3mhgxmdawpijdxq
©Christian Adnin
Intuitæ propose aux familles fortunées une offre complète de conseils et de services patrimoniaux dans un souci d’indépendance et de pérennisation transgénérationnelle.

Un même interlocuteur pour toutes les facettes de la gestion de patrimoine. C’est ce que propose Intuitæ, un family office de dix ans d’existence. « Nous exerçons un métier de conseil dédié à des familles fortunées avec comme mission la pérennisation du patrimoine sur plusieurs générations quelle que soit sa composition », explique Christophe Achard, associé et cofondateur de l’entreprise. L’activité de conseil d’Intuitæ concerne aussi bien les investissements financiers ou immobiliers privés que les actifs professionnels. « Notre clientèle est composée d’une cinquantaine de familles, dont les fortunes privées peuvent s’élever à plus de 500 millions d’euros. Elles détiennent en moyenne 30 à 40 millions d’euros d’actifs financiers et une vingtaine de millions d’euros d’actifs immobiliers. Dans le souci de valoriser au mieux de tels patrimoines, nous apportons des conseils relatifs aux aspects juridiques, fiscaux et financiers, car toute décision pertinente concerne simultanément ces trois dimensions », souligne Luc Granger, également associé et cofondateur de la structure. Intuitæ se distingue également à travers son indépendance par rapport aux solutions patrimoniales qu’elle conseille à ses clients.

 

« C’est le propre de notre family office. La plupart des acteurs du conseil patrimonial exercent leur activité dans une optique de vente de produits, car ils sont payés par la commercialisation de ces produits. Notre rémunération se fait sous forme d’honoraires. Il peut s’agir d’un forfait ou d’un pourcentage des actifs du client. Le fait d’être ainsi rémunéré par les familles que nous accompagnons permet une objectivité totale par rapport aux outils financiers étudiés », précise Luc Granger. Intuitæ garantit donc un conseil sans conflit d’intérêts et propose un panel de solutions beaucoup plus vaste que les banques privées ou les conseillers en gestion de patrimoine, qui ne bénéficient pas de cette indépendance. Il y a quelques années, un tel modèle dépourvu de commissions prélevées sur les produits d’investissements était particulièrement décrié. Christophe Achard remarque que « la situation a aujour-d’hui bien changé. La crise a suscité la plus grande méfiance des investisseurs vis-à-vis du système financier classique qui conduit les banques à se rémunérer en fonction de la vente de leurs produits qui ne sont pas nécessairement les meilleurs ou les plus adaptés au portefeuille du client. Bon nombre de clients comprennent désormais à quel point une approche comme la nôtre est intéressante ». Parmi les particularités qui distinguent Intuitæ de ses concurrents figure l’orientation à l’international.

 

« À Luxembourg, Genève et Montréal, nous disposons d’entités séparées dotées de compétences propres. Ces implantations à l’étranger constituent un élément très précieux, car la majorité de nos clients est composée de non-résidents. Par ailleurs, il est important de pouvoir jongler avec les éléments fiscaux et juridiques d’autres pays pour optimiser la situation patrimoniale d’une famille fortunée », estime Luc Granger. Là où d’autres family offices comptent 3 ou 4 employés, la société met à disposition une équipe d’une quinzaine de collaborateurs aguerris. L’ancienneté de la structure a permis la mise en œuvre de méthodes rigoureuses d’organisation et de suivi afin d’offrir du conseil dans les meilleures conditions de fiabilité et de confidentialité. Il découle une approche aussi professionnelle que possible, où les décisions et les suggestions tiennent compte des intérêts de la famille, de ses objectifs et des enjeux liés à l’héritage. Pour mieux encadrer le suivi et les projets, la société aide à la mise en place d’une gouvernance familiale.

 

« Il s’agit de réflexions qui vont au-delà des problématiques de transmission. Certaines familles nous demandent de les accompagner dans l’information et la formation des héritiers, la conception de règles de conduite et de chartes, dans un souci d’entente entre les différentes parties. Notre accompagnement aide à la définition de la culture du client et des valeurs à défendre, comme le positionnement par rapport à la philanthropie », souligne Luc Granger. Intuitæ propose en outre une multitude de services supplémentaires qui peuvent s’apparenter à une conciergerie de luxe. Les familles sollicitent la société pour la prise en charge de toutes les tâches inconfortables du quotidien, de la gestion administrative au traitement de factures en passant par la surveillance des biens immobiliers ou l’organisation relative aux contrats du personnel de maison. À l’avenir, l’entreprise espère croître afin de pouvoir toujours mieux répondre aux évolutions de ce métier et aux attentes de la clientèle. « Le cadre financier, juridique ou fiscal est en constante mutation. Pour conserver notre modèle et nos exigences de qualité, il faut une équipe étoffée et des profils compétents à l’affût des moindres changements et innovations dont peuvent profiter les familles », ajoute-t-il.