Exemple d’une école multiculturelle: Le Collège du Léman

32

léman_sept09

À Genève, 40 % de la population n’est pas de nationalité suisse. À deux pas de là, le Collège du Léman (IEC Education Council) s’inspire de cette diversité. « Avec près de 120 nationalités représentées sur notre campus, qui compte un internat et une école journalière, notre école est largement tournée vers l’international. Nous accueillons de très nombreux enfants d’expatriés, de diplomates et de dirigeants d’entreprises implantées en Suisse », décrit Marc Paloma, directeur de l’établissement. En raison de son aspect multiculturel, le Collège du Léman accorde par conséquent une grande importance à l’apprentissage des langues. « Nous attendons des élèves qu’ils soient bilingues lorsqu’ils quittent l’établissement. Le français et l’anglais sont utilisés à la fois pour l’enseignement et pour la vie en communauté », poursuit-il. En plus de ces deux langues qui forment les piliers de la formation, les élèves peuvent encore bénéficier de cours extrascolaires variés pour en découvrir d’autres. Il existe en effet des cours de chinois, de hollandais ou de russe… Le Collège constitue une communauté pleinement internationale, tant dans l’esprit que dans la manière dont les enseignements sont dispensés.

 

Les étudiants sont tous familiarisés avec les cultures étrangères. « Dans le contexte mondialisé que nous connaissons aujourd’hui, estime le directeur, c’est un élément précieux. Lorsque les élèves nous quittent pour intégrer l’Université, ils partent aux quatre coins du monde et sont préparés à côtoyer différentes cultures. » Cette capacité à mettre en contact les élèves d’origines diverses fait aujourd’hui l’attractivité du collège. Les enseignements concernent tous les niveaux, de l’école maternelle à la terminale, et sont donc à la fois anglophones et francophones. À l’issue de la terminale, les élèves peuvent passer aussi bien le baccalauréat français que le baccalauréat international ou la maturité suisse. De plus, avec le High School Diploma, l’établissement offre de nombreuses passerelles vers le monde anglo-saxon, universités américaines et anglaises notamment. « Nous avons une approche éducative très personnalisée. Nous insistons beaucoup sur la responsabilisation des élèves. Notre mission est de faire de nos élèves des citoyens responsables individuellement et socialement, confie Marc Paloma. C’est un des points qui expliquent notre succès auprès des parents. » Afin de garantir un enseignement de grande qualité, les classes sont peu nombreuses, créant ainsi une réelle proximité entre élèves et professeurs. En petite section, les classes contiennent de 16 à 18 enfants et, à l’école primaire, les groupes comptent de 18 à 22 élèves.

 

Quant au lycée, les classes n’excèdent pas les 22 élèves. En outre, des classes de soutien pour les enfants qui éprouvent quelques difficultés sont également mises en place tout au long de l’année avec des professeurs dédiés. Le Collège dispose, par ailleurs, d’un internat où les élèves sont accueillis dès le premier cycle (la classe de 6e), à partir de 10 ans. « Certains restent au Collège du Léman pendant toute la durée de leur cursus. D’autres sont de passage pour une, deux, ou trois années. Il existe tous les cas de figure », souligne Marc Paloma. Le Collège du Léman est équipé des derniers matériels informatiques et technologiques au service de l’enseignement. Cela se retrouve notamment au sein des laboratoires et des salles informatiques où des appareils de pointe comme les tableaux interactifs, les projecteurs et autres ordinateurs équipent systématiquement toutes les salles de classe. Les élèves peuvent également profiter d’installations sportives et de grandes bibliothèques sur un vaste site d’une surface de 75 000 m2. Avec une telle organisation et de tels moyens, les excellents taux de réussite de l’école ne sont pas surprenants. « Cette année, nous affichons 96 % de réussite au baccalauréat international, 100 % à la maturité bilingue suisse et 100 % au baccalauréat français section ES. Il y a, bien sûr, des variantes d’une année sur l’autre, mais globalement, les chiffres se situent toujours entre 95 % et 100 %, ce qui est très rassurant pour les parents qui choisissent de nous confier leurs enfants », explique le directeur. Le Collège du Léman permet ainsi d’entamer un parcours universitaire sur des bases riches et solides. Entre la médecine, le droit, les sciences politiques, l’économie ou les finances, les choix d’études des élèves concernent de multiples domaines et sont aussi variés que leurs destinations.