Fermeture du tunnel du Chambon : la CCI des Hautes-Alpes aide les entreprises

22

Depuis le 10 avril dernier, le tunnel du Chambon, menacé d’effondrement est fermé. Cette fermeture annoncée jusqu’au 15 juin au moins, entraîne de nombreuses difficultés pour les entreprises alentour. En effet, aujourd’hui, selon Jérôme Jarniac, Président de la CCI des Hautes-Alpes, « 33 entreprises  indiquent avoir des difficultés et une soixantaine sont en passe d’en avoir ».

La fermeture de ce tunnel a entraîné l’isolement de La Grave et Villar d’Arène et affecte aussi Serre Chevalier et le Briançonnais en coupant la RD 1091.

« Nous avons détaché cinq techniciens de la CCI pour aller à leur rencontre et nous avons mis en œuvre dix mesures d’urgence avec les services de l’Etat. C’est un cas concret qui montre à quoi sert une CCI.On est très actif sur ce sujet. On n’attend pas que les choses passent », affirme Jérôme Jarniac.

Dix mesures d’urgence prises par l’Etat et la CCI des Hautes-Alpes

Face aux difficultés rencontrées par certaines entreprises haut-alpines du nord du département, les services de l’Etat, en lien avec la Chambre de Commerce et d’Industrie des Hautes-Alpes, ont mis immédiatement en place, 10 mesures d’urgence afin de répondre aux besoins des entreprises impactées.

Ces mesures sont le reflet des problématiques abordées par les 33 dirigeants qui se sont entretenus, jeudi 23 avril, avec les conseillers de la CCI des Hautes-Alpes lors des permanences tenues à Villar d’Arène et La Grave et font suite à la réunion de la cellule de veille économique en préfecture le vendredi 24 avril, afin de trouver des solutions d’attente.

➔ En lien avec les fournisseurs, intervenir afin que l’approvisionnement des entreprises de ce secteur du département, habituellement, assuré à partir de l’Isère, soit organisé aussi souvent que possible et pendant toute la durée du chantier, à partir des Hautes-Alpes ;

➔ En lien avec la chambre syndicale des débitants de tabac et des diffuseurs de presse, intervenir afin que l’approvisionnement des entreprises de ce secteur du département, habituellement, assuré à partir de l’Isère, soit organisé aussi souvent que possible et pendant toute la durée du chantier, à partir des Hautes-Alpes ;

➔ Intervenir auprès de la chambre syndicale des assureurs, afin d’organiser l’information des chefs d’entreprises au regard des conditions d’activation de leur assurance « perte d’exploitation » (à savoir 25% des entreprises interrogées ont déclaré détenir cette assurance) ;

➔ Informer les chefs d’entreprises concernés sur la possibilité de recourir au chômage partiel pour les CDD ;

➔ Intervenir auprès des services de l’État (fiscaux, Urssaf, Emploi, etc.) et du RSI, afin d’attirer leur attention sur la situation des entreprises et leur demander au cas par cas de faire preuve de souplesse ;

➔ Informer les responsables d’entreprises contraints de modifier leurs itinéraires habituels, des tarifs auprès de la SFTRF – Société Française du Tunnel Routier du Fréjus –
(site internet : www.sftrf.fr) ;

➔ Solliciter la direction départementale de la poste sur la transmission régulière des indicateurs relatifs aux retraits en espèces effectués dans les distributeurs sur l’axe La Grave – Briançon ;

➔ En lien avec le Conseil départemental, effectuer les comptages routiers sur la Route Départementale 91 de manière à disposer d’indicateurs de fréquence jusqu’au retour à la normale de la situation ;

➔ Assurer des permanences régulières sur le terrain afin que les entreprises haut-alpines puissent continuer à faire part de leurs difficultés à la CCI des Hautes-Alpes et que des solutions d’attente puissent être rapidement trouvées par la cellule de veille économique des services de l’État.

Les dates définies sont :

Mercredi 13 mai : de 9 h 30 à 12 h en mairie de Villar d’Arène et de 13 h à 16 h en mairie de La Grave

Mercredi 20 mai : de 9 h 30 à 12 h en mairie de La Grave et de 13 h à 16 h en mairie de Le Mônetier les Bains

Mercredi 27 mai : de 9h 30 à 12 h en mairie de Villar d’Arène et de 13 h à 16 h en mairie de La Grave

La cellule de veille économique invite toutes les entreprises à se munir de toutes pièces justificatives d’ordre comptable, fiscale et sociale attestant d’une situation délicate.

 

commerce international, actu-cci.com.