Le 13 décembre à Paris, les ministres canadiens et français du commerce extérieur, Ed Fast et Pierre Lellouche, ont remis le prix PME franco-canadien à deux entreprises méritantes. L’une d’elles, Conserval Engineering, est une entreprise canadienne qui connaît un vif succès en France depuis son implantation en 2009. Basé en Ile-de-France, cette compagnie torontoise conçoit les SolarWall, une technologie de systèmes de chauffage de l’air. Sa filiale française est la première en Europe et a permit de créer 25 emplois à temps plein, explique Anouck Colson, directrice déléguée en Europe.

L’autre récipiendaire, Alstef Automation, est une entreprise française implantée à Montréal. Après avoir remporté un appel d’offre lancé par l’aéroport Pierre-Elliot Trudeau en 2007, la PME signe un contrat de prestation sur 20 ans. Cette société orléanaise propose des systèmes de manutention automatisés, principalement pour les produits palettisés et le transport de bagages. Sa filiale canadienne compte aujourd’hui 20 salariés et une cinquantaine d’emplois indirects. Pour Pierre Marol, président et actionnaire principal, « c’est cette première expérience à l’étranger qui nous a poussé à nous implanter dans d’autres pays ».

Droits réservés @ Actu-CCI.com,  Commerce International.