Francesco Signorio, président de CIM Banque: « Nous investissons uniquement sur les marchés obligataires et les marchés actionnaires »

152
L’offre de services de CIM Banque se distingue par sa transparence, son dynamisme et sa disponibilité aux quatre coins du monde, dans le souci constant de répondre aux besoins de réactivité de ses clients.

 

cim_nov09

Des orchidées pour soigner la décoration, du rose pour colorer le site Internet. Chez CIM Banque, certains détails font figure de symbole. L’établissement suisse se présente comme un interlocuteur dynamique, à l’écoute des clients, prêts à répondre instantanément à leurs besoins. « Nous défendons une vision moderne de la banque. C’est la raison pour laquelle nous avons une clientèle jeune et active qui préfère utiliser son argent dans le monde entier plutôt que d’épargner sans objectif précis », souligne Francesco Signorio, président de l’établissement. De plus en plus, la gestion des comptes d’une personne physique ressemble à la gestion d’une trésorerie d’entreprise. « Les clients demandent une rapidité d’exécution et de transferts, et une garantie de sécurité. C’est pourquoi nous proposons aujourd’hui une gamme de services variés en privilégiant une forte réactivité », poursuit le dirigeant. CIM Banque s’est dotée d’une vaste plate-forme en ligne qui permet l’accès en temps réel à une multitude de services partout dans le monde.

 

Outre les opérations de gestion de comptes, la banque offre la possibilité d’investir sur plus de 80 places boursières grâce à son partenariat avec le courtier mondialement connu Interactive Broker. « Mais les clients peuvent également travailler directement avec notre propre équipe de traders et disposent alors d’un conseil direct, personnalisé et adapté à leur situation. La plupart d’entre eux optent pour cette solution », explique Thierry Mossé, directeur pour les activités online du groupe. La couverture sur des devises, la réalisation de transactions ou d’autres types d’opérations sont possibles 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. « Nous fidélisons un grand nombre d’investisseurs et attirons de plus en plus de nouveaux clients grâce à la qualité de nos services », confie Francesco Signorio. La banque a enregistrée une hausse de 32 % de sa clientèle au cours des 9 derniers mois par rapport à 2008. Elle traite actuellement 15 000 opérations mensuelles, soit 3 fois plus que l’an passé. Les interlocuteurs de CIM Banque sont autant des particuliers que des entreprises, leur point commun étant la mobilité. « Nous avons affaire à toutes sortes de profils, d’origines diverses. C’est pourquoi nos collaborateurs proviennent de différentes régions du monde et savent parler anglais, chinois, russe, bulgare et bien d’autres langues », décrit le président. La disponibilité permanente des conseillers, des opérations et des comptes est un atout majeur pour des clients qui voyagent beaucoup, tout comme la multitude de services supplémentaires destinés à faciliter leur vie quotidienne. « Lorsqu’il s’agit de réserver un hôtel, trouver un restaurant ou chercher un appartement, nous répondons également présent. Les clients peuvent bénéficier gratuitement de nombreux avantages de ce type. Nous offrons un véritable accompagnement sur mesure pour satisfaire toutes sortes de besoins », ajoute Thierry Mossé.

 

La solidité de la banque est une autre garantie qui rassure les clients. Elle n’a jamais recouru à des produits structurés ou à des investissements auprès de hedges funds. « Nous ne le ferons pas tant que ceux-ci ne seront pas mieux réglementés », assure Francesco Signorio. « Nous investissons uniquement sur les marchés obligataires et les marchés actionnaires. » Loin des excès qui se sont produits sur certains instruments financiers, CIM Banque fait preuve d’une grande transparence, tant sur les frais qu’elle applique que sur la nature de ses activités et investissements. Une attitude d’autant plus appréciée au moment où l’actualité sur la réglementation financière et les paradis fiscaux malmène l’image de certaines banques. « Nous ne cherchons pas à attirer les clients pour le secret bancaire, mais pour la qualité de nos services », répète Francesco Signorio. Le président attire également l’attention sur l’intérêt de la Suisse pour la clientèle Entreprises. « Les dirigeants qui choisissent de s’établir dans notre pays bénéficient de multiples avantages parfois méconnus. Sur le plan fiscal, l’un des grands intérêts est l’absence d’impôt sur la succession. C’est une garantie essentielle pour accumuler et transmettre les capitaux sans être freiné dans son développement. Mais surtout, la Suisse est une véritable fenêtre ouverte sur le monde. En tant que carrefour où se côtoient une multitude d’investisseurs et d’entrepreneurs, elle facilite les contacts avec des interlocuteurs de toutes nation-alités et révèle souvent de grandes opportunités d’affaires. »