Franchise SUBWAY®: la diversité des implantations favorise de très nombreuses opportunités

15
Subwayplay
Avec plus de 40000 restaurants dans pas moins de 102 pays, plus de 470 restaurants en France et près de 50 ans d’expérience, l’enseigne Subway représente une des plus belles réussites de ces dernières années. En France, ce sont près de 460 restaurants implantés sur tout le territoire, que ce soit en centre-ville ou en périphérie. Rencontre avec Emmanuel Aublet, Directeur Général de Subway en France.

 

 

30% de progression en notoriété globale sur 2 ans : c’est l’impressionnant résultat de Subway en 2012 selon les chiffres de TNS Sofres. Subway, organisé en réseau, est tout simplement le leader mondial de la restauration rapide en nombre de restaurants. Installée en France depuis une dizaine d’années l’enseigne n’a plus à rougir d’une implantation qui pourrait être jugée tardive face à ses concurrents : ce sont quelques 1500 emplacements qui seraient en projet pour accompagner les 460 restaurants déjà existant dans l’hexagone.

Selon Emmanuel Aublet, qui se réjouit de ces belles perspectives : « Subway, c’est une envie d’entreprendre et de prendre des risques pour réussir. Mais c’est aussi une famille, car ici, tous les restaurants sont franchisés, et c’est ensemble que nous progressons».

 

Entre 2010 et 2012, le chiffre d’affaire a progressé de 10% chaque année « malgré un contexte économique morose. Car notre concept est simple : nous pouvons nous implanter presque partout. Nous ne connaissons pas les mêmes contraintes que nos concurrents, car mis à part pour le pain, nos produits ne nécessitent pas de cuisson. Ainsi, nous pouvons être présent aussi bien dans des gares, en sous-sol comme à la station de métro marseillaise de La Castellane, dans des hôpitaux, sur des campus universitaires comme à Angers, sur des aires d’autoroute … là où nos concurrents se limitent aux centres commerciaux, par exemple ».

 

Tous les restaurants Subway sont franchisés: c’est une des forces de la marque. On peut ainsi en déduire de la confiance qui est accordée aux franchisés.  Confiance accordée notamment à Virginie Bouteloup, franchisée et propriétaire de 3 restaurants Subway en région parisienne : « après mes études en Management des Ressources Humaines et 7 années passées en entreprise dans le secteur de l’informatique et des nouvelles technologies, j’ai voulu franchir le pas et me mettre à mon compte, ce que j’ai fait avec ma sœur. Au début, même si l’envie d’entreprendre est forte, on a besoin d’accompagnement. Le groupe m’a dès lors aidé à constituer mon dossier auprès des banques. Puis j’ai été formée à la gestion d’un restaurant sous les standards Subway. Voyant le bon fonctionnement de mon entreprise, nous avons ouvert une seconde franchise, puis une troisième. Bien que cela demande beaucoup de travail en amont, tout cela aura porté ses fruits ».

 

Devenir franchisé d’un groupe peut parfois faire peur. Entre les droits d’entrée, l’endettement et certaines lenteurs administratives, il n’est pas rare de rencontrer ceux qui auront connus ces difficultés. Pour Virginie Bouteloup, le groupe Subway démontre le contraire, tant sa politique fluidifie les processus : « j’ai tout de suite été encadrée et guidée vers des partenaires qui avaient l’habitude de collaborer avec Subway. Entre la présentation du « business plan » et l’ouverture du restaurant, on parle ici de quelques mois, donc c’est très rapide. Mais le moteur de tout ça, c’est la volonté de bien faire. En cela, nous avons la même philosophie ».

 

Le succès de l’enseigne et la fidélité des clients s’explique aussi par une politique d’ultra-fraicheur des produits, comme nous l’explique Emmanuel Aublet : « pour nous, c’est très simple : entre les normes françaises et les normes SUBWAY® d’hygiène, nous choisissons la plus stricte. Nous avons un devoir de responsabilité envers nos clients, et ils le savent. Cette confiance accordée est pour nous un des moteurs de notre succès, au-delà d’une grande satisfaction ».

Subway aura réussi à faire croiser la courbe de la qualité de ses produits avec un rendement « cout-matière » performant, tout cela avec une insolente efficacité. Face au marasme économique actuel, son « business model » devrait en inspirer plus d’un.

 

 

Pour plus d’informations: cliquez ici.