Georges Yana, président du directoire de l’enseigne Troc de l’Île: « Notre objectif est d’embaucher une centaine de candidats à la franchise en 5 ans »

13
L’enseigne Troc de l’Île, spécialiste du dépôt-vente, fêtera ses 25 ans d’existence l’an prochain. L’occasion de faire le point sur cette belle réussite avec Georges Yana, président du directoire, qui prône les vertus du développement par la franchise. En France, mais aussi à l’international via notamment la master franchise.

Troc de l’Île_nov06

Le marché de l’occasion des biens d’équipement, de loisirs et de décoration de la maison représente en France un volume annuel de transactions d’environ 6 milliards d’euros. Les transactions sous forme de dépôt-vente sont estimées, pour l’année 2005, à quelque 650 millions d’euros, soit 11 % du marché de l’occasion. « Ces chiffres reflètent notre actualité, mais rappelons que lorsque Jean-Pierre Boudier, le créateur de l’enseigne, s’est lancé dans l’aventure au début des années 80, le marché du dépôt-vente était quasi-inexistant à l’exception de quelques initiatives individuelles dans les grandes villes. Aujourd’hui, le métier du dépôt-vente est en plein devenir et l’on œuvre pour structurer de manière très professionnelle ce marché au fort potentiel », explique Georges Yana.

 

« Il s’agit d’un métier de service et d’intermédiaire qui se développe grâce à la franchise. Nous avons ouvert notre premier site en franchise en 1987 et compte tenu du succès immédiat, nous en avons créés 11 de plus au cours de la première année. Avec 167 magasins à ce jour, nous souhaitons poursuivre notre développement en ouvrant 10 de plus par an en France tout en poursuivant nos implantations à l’étranger où, là, le potentiel est encore immense. Autre élément important du développement de l’enseigne poursuit le président du directoire, le lancement en 2002 du site Internet Troc.com. Cette vitrine de notre activité suscite un réel engouement de la part des internautes qui ont la possibilité de consulter plus de 400 000 objets en ligne à ce jour. La preuve, depuis 2003, le nombre de connexions a été multiplié par 4 ! »

 

L’accès à la franchise
Avec des implantations dans 6 pays d’Europe, Troc de l’Île a acquis une maîtrise totale de toutes les étapes constituant le processus d’ouverture et d’accompagnement d’un point de vente, où qu’il se trouve. Ainsi, pour une implantation moyenne, l’investissement global est de l’ordre de 140 000 euros. Un apport personnel de 70 000 euros concourt à la bonne faisabilité du projet, le solde étant assuré par soutien bancaire. Par ailleurs, la redevance forfaitaire incluse de 30 000 euros, payable en deux temps (la moitié lors du contrat de réservation et le solde à la signature du contrat). Outre la formation permettant d’acquérir les méthodes de gestion et d’animation d’un dépôt-vente (2 mois de théorie et pratique), Troc de l’Île aide les candidats à installer (et parfois même à trouver) leur point de vente suivant un modèle d’implantation précis avec le concours d’un animateur régional.

 

Par ailleurs, depuis 2004, Troc de l’Île a lancé un programme de recrutement ambitieux baptisé la Pépinière d’Entrepreneurs. « Notre objectif est d’embaucher une centaine de candidats à la franchise en 5 ans, confie Georges Yana. La Pépinière d’Entrepreneurs offre des conditions financières avantageuses et une période de formation d’environ 24 mois au métier d’entrepreneur et aux spécificités de l’activité de dépôt-vente. Durant cette phase de formation, les candidats intègrent en CDI une filiale de Troc de l’Île en tant que directeur adjoint de magasin. Au terme de cette formation, les stagiaires, s’ils remplissent les conditions et en expriment le désir, ont la possibilité de se lancer à leur compte et devenir franchisé.