Gestion de Fortune – Vers une offre élargie

32
Spécialisée dans la Gestion de Fortune, la Banque Privée Saint Dominique pratique une approche patrimoniale globale, associant la gestion de différentes classes d’actifs au conseil juridique et fiscal. Avec une centaine de collaborateurs dont une quarantaine de gérants de fortune, elle représente 2,5 milliards d’euros sous gestion.

Filiale à 100 % de Natexis Banques Populaires, la Banque Privée Saint Dominique est issue du rapprochement de plusieurs gestionnaires privés et de sociétés de Bourse (Bacot-Allain Gestion, Dupont-Denant, Paluel-Marmont) qui s’est opéré après la prise de contrôle en 1999 de Natexis par le Groupe Banque Populaire. « Il s’agit d’une création récente, mais en réalité nos gérants disposent d’une expérience moyenne dans ce métier de plus de 14 ans », rappelle Paul-Louis Netter, directeur général de la Banque Privée Saint Dominique.
« La banque s’adresse à différents types de clientèle : les familles dont le patrimoine peut remonter à plusieurs générations et les chefs d’entreprises créateurs de richesse nouvelle ». Selon lui « il est évident que la connaissance de ces deux types de clientèle est un élément déterminant dans la réussite de notre métier et une valeur ajoutée incontestable en termes d’organisation et de valorisation du patrimoine ».
À ce propos, Paul-Louis Netter souligne que la coopération entre le Groupe et la Banque Privée Saint Dominique porte également sur l’identification et l’organisation de contacts avec ce type de prospects. « En effet, poursuit-il, les Banques Régionales ont la possibilité d’orienter leurs clients fortunés vers la Banque Privée. Ceci est important si l’on se rappelle qu’elles disposent d’un fort positionnement sur le marché des PME et des professionnels ». 

Une offre adaptée et diversifiée
« Compte tenu de l’évolution du marché, le constat fait il y a plusieurs années est qu’il n’était pas possible, pour la Banque Privée Saint Dominique, d’être une société de gestion de portefeuilles, analyse Paul-Louis Netter, et il nous est apparu indispensable de nous intéresser à toutes les classes d’actifs ».
Ainsi l’organisation de la Banque Privée Saint Dominique est gouvernée par son activité de Gestion de Fortune. « Mais ce qui prédomine avant tout est la notion de conseil et la volonté d’accompagnement de nos clients au-delà des prescriptions financières. Si l’allocation des actifs est une tâche importante, l’organisation juridique et fiscale d’un patrimoine l’est tout autant et dans certains cas devient primordiale. Le contact humain joue un grand rôle en même temps qu’il implique une vraie responsabilité », souligne Paul-Louis Netter.
« L’un des domaines d’intervention le plus représentatif de cet état d’esprit est la capacité de la banque de piloter le chef d’entreprise dans la gestion du volet patrimonial de la cession de la société familiale, souligne Pascal Prévot, directeur adjoint de l’expertise patrimoniale. Nous sommes le plus souvent alertés par l’interlocuteur régulier du dirigeant chez Natexis Banques Populaires ou au sein du réseau Banques Populaires. Une mise en contact avec le chef d’entreprise permet de bien identifier sa situation et le détail de ses objectifs. Nous pouvons dès lors travailler à imaginer les opérations à concrétiser en amont de la cession afin d’instaurer le contexte juridique et fiscal le plus favorable. Agir tôt est essentiel car, le plus souvent, ces schémas ne peuvent être reproduits avec la même efficacité en aval de la vente de l’entreprise ».
Il en résulte également une offre élargie de produits et services incluant les produits les plus performants d’entités extérieures au Groupe Banque Populaire. Outre la gestion financière et une offre immobilière complète, la Banque Privée Saint Dominique est présente dans les domaines de la défiscalisation, du crédit, et de l’assurance-vie, de l’art…
Dans ce dernier domaine, dans le but de satisfaire les attentes particulières de sa clientèle, la Banque Privée Saint Dominique a récemment signé deux accords de partenariat. Le premier avec la maison de ventes aux enchères TAJAN. Les clients de la Banque Privée Saint Dominique peuvent désormais avoir accès aux services d’une maison de premier rang, aussi bien dans le cadre d’expertises que dans celui des ventes aux enchères.
Le deuxième accord a été signé avec MARSH Clientèle Privée, première société de courtage d’assurances qui compte parmi ses clients 150 des 400 plus grosses fortunes mondiales. Audit des contrats existants, estimation des biens, évaluation des risques, mise en place d’une protection adaptée, MARSH est ainsi capable de répondre aux multiples besoins d’assurance d’une clientèle particulièrement exigeante.