Gestion de patrimoine – De nouvelles ambitions pour Robeco en France

27
W1siziisijiwmtivmdcvmtivmtbfmdnfndbfndgxx2zpbguixsxbinailcj0ahvtyiisiji3mhgxmdawpijdxq
Filiale du mutualiste néerlandais Rabobank, Robeco vise en France un développement intense d’ici 2010, notamment par des opérations de croissance externe.

Nouveau président, nouvelles ambitions, nouvelle identité visuelle… 2006 est une année charnière pour Robeco, dont la stratégie vise à renforcer sa présence sur le marché hexagonal au travers de ses deux entités, Robeco Gestions et Banque Robeco. Objectif affiché : doubler les encours gérés et distribués d’ici 2010.
Pour Jean-Louis Laurens, nouveau président depuis février 2006 et ancien DG d’AXA Investment Managers, ce nouvel élan passe clairement par un renforcement des équipes de vente spécialisées et par un plan de développement incluant l’acquisition sélective de capacités de gestion. Parallèlement, Robeco Gestions entend devenir le centre d’expertise du groupe pour la gestion monétaire, la gestion monétaire dynamique ainsi que pour la gestion actions des petites et moyennes capitalisations européennes.    
Pionnier dans la gestion pour compte de tiers depuis les années 30, Robeco bénéficie de la puissance du groupe néerlandais Rabobank, dont la structure et la philosophie peuvent peu ou prou se comparer à celles du Crédit Agricole en France. Concrètement, cette orientation « mutualiste » se traduit par une priorité marquée pour les investissements viables sur le long terme, notamment ceux liés au développement durable, pour lequel des fonds spécifiques ont déjà été lancés avec succès. Cette approche de long terme est particulièrement appréciée par les organismes de retraite, Robeco étant par exemple le seul gérant non-français à avoir été sélectionné par le Fonds de Réserve pour les Retraites (FRR) pour sa gestion obligataire en euros. Avec le développement de l’épargne salariale, Robeco entend d’ailleurs tirer son épingle du jeu en tant que sélectionneur et promoteur de fonds spécialisés, grâce à l’architecture ouverte.

Une gamme complète de supports d’investissement
Banque Robeco est en effet en mesure de proposer plus de soixante fonds couvrant toutes les zones géographiques et toutes les classes d’actifs, et répondant aux problématiques de tous types d’investisseurs. Par exemple, le contrat d’assurance-vie multisupport CLE2 Robeco permet l’accès à un choix de fonds performants et variés, ainsi que l’optimisation de solutions en matière de transmission du patrimoine. CLE2 Robeco est d’ailleurs régulièrement reconnu par la presse spécialisée comme l’un des meilleurs contrats d’assurance-vie. Accessible à partir de 1500€, il permet une réorientation d’épargne à tout moment ainsi qu’une délégation de la gestion des actifs à partir de 60 000 €.
De manière générale, la philosophie de gestion de Robeco, tant pour les actions que pour les obligations, se fonde sur une analyse qualitative de pointe associée à des modèles quantitatifs de sélection des titres. Par exemple, le modèle obligataire permet d’anticiper puis de tirer parti de la hausse comme de la baisse des taux, pour offrir aux clients des produits performants quelles que soient les conditions de marché.

Robeco France en bref
En France, Robeco gère et/ou distribue 6,8 milliards d’euros (au 30.09.2006) pour une clientèle variée d’institutionnels et de particuliers. S’appuyant sur sa plate-forme de conseillers patrimoniaux ainsi que sur un réseau de conseillers en gestion du patrimoine indépendants, Banque Robeco compte 25 000 clients. Actif à la fois sur les marchés actions et obligations, Robeco Gestions entend développer très prochainement son expertise en gestion alternative et structurée (hedge funds, private equity…).