Gestion des IFC: Sogécap Entreprises anticipe les fins de carrière

41

A travers les activités de Sogécap entreprises, numéro 3 des bancassureurs français et 5e assureur-vie français, Sogécap ne cesse de renforcer sa présence sur les marchés de l’assurance-retraite collective et de la couverture des passifs ­sociaux des entreprises. Pour asseoir son développement, Sogé­cap entreprises dispose de deux atouts bien spécifiques. Le premier est sa forte intégration à sa maison mère, la ­Société générale. Le second réside dans sa souplesse et sa réactivité.

 

Un lien étroit avec la Société Générale
Le premier niveau d’intégration est commercial : Sogécap appuie son essor sur les 40 000 entreprises déjà clientes de la ­Société générale. Sogécap entreprises ­cible prioritairement la clientèle des grosses PME, ainsi que celle des entreprises du CAC40. Pour les petites PME, elle intervient en support des 550 chargés de clientèle entreprises qui, au sein des agences de la Société générale, sont au plus près de leurs besoins. Le second niveau d’intégration est ­financier : Sogécap travaille en direct avec toutes les lignes métiers financières du groupe Société générale et utilise leur haut niveau d’ingénierie financière. Elle est donc en mesure de construire des dispositifs de gestion des indemnités de fin de carrière (IFC) ou encore des régimes de retraites supplémentaires adaptés aux ­besoins des entreprises du CAC40. Mais elle fait également bénéficier des clients de taille plus modeste de cet ­accès à l’excellence financière. « Les entreprises de cette taille ont en général accès à des produits standards, mais plus rarement accès à des produits très sophistiqués », ­remarque Hervé ­Michelin, responsable développement, ­retraite, entreprises chez Sogécap entreprises.

 

Une présence affirmée sur le marché
En s’adossant ainsi à la puissance de feu de la Société générale, Sogécap a pu s’affirmer rapidement comme l’un des principaux acteurs du marché. Elle est ainsi à même de répondre aux gros appels ­d’offres. « C’est grâce aux gros appels d’offres que l’on peut hisser le niveau d’ingénierie ­financière », souligne Hervé Michelin. ­Depuis quelques années, Sogécap se retrouve systématiquement parmi les 5 finalistes de ces appels d’offres. En 2005, elle a remporté le contrat de l’externalisation des IFC d’Arcelor, qui ­représentait le plus gros contrat de l’année sur ce marché et qui a contribué à presque tripler le chiffre d’affaires de son activité entreprises. « Notre faculté à bien articuler les activités d’assurance et de la banque a été ­déterminante pour le gain de ce contrat », ­estime Hervé Michelin.

 

Des offres sur mesure
Sogécap entreprises bénéficie d’un second atout : une structure légère. L’activité entreprises est développée par 6 personnes qui s’appuient sur les services périphériques de la Société générale (juridique, gestion, ­actuariat grands clients…). Deux commerciaux supplémentaires viendront prochainement étoffer l’équipe. « La légèreté de notre structure nous procure deux avantages : une proximité avec nos clients et une forte réactivité. Nous pouvons leur bâtir des offres sur mesure en branchant en face de leurs besoins les bonnes ­solutions financières », explique Hervé Michelin. Ces offres s’articulent autour de 4?grands pôles. Premier pôle : la gestion ­financière en amont des contrats d’assurance. Sur ce point, Sogécap cherche à construire des propositions adaptées à chaque entreprise cliente après une analyse approfondie de la structure du passif social.

 

Second pôle : l’évaluation et le reporting, pour lequel elle dispose de son propre service d’actuariat. La communication constitue un troisième pôle. Sogécap ­s’efforce d’assurer une forte proximité avec les entreprises et les salariés qui bénéficient des systèmes mis en place à travers des outils tels que des réunions d’informations sur site et des services de gestion des avoirs accessibles directement via Internet.
Dernier pôle : la tarification. Grâce à sa structure légère, elle propose des offres parmi les plus compétitives du marché en termes de rapport qualité-prix.

 

Une volonté d’innover
L’innovation est au cœur de la stratégie de Sogécap entreprises. Elle a été précurseur, en matière de multigestion sur le segment de la clientèle entreprises, en bâtissant des offres qui intègrent des produits de sociétés de gestions extérieures lorsqu’ils paraissent plus performants par rapport à la problématique d’un client et des classes d’actifs considérés. Avec un même esprit novateur, elle n’hésite pas à faire bénéficier sa clientèle de PME de l’intérêt de produits tels que les dérivés d’actions. Catherine Gerbod