Gestion privée – Valoriser les patrimoines familiaux

14
À la tête d’un des rares sociétés indépendantes de gestion privée en France, la famille Meeschaert accompagne les personnes et les familles dans l’organisation de leur patrimoine et dans la valorisation de leurs placements. Rencontre avec Cédric Meeschaert, président du directoire de cette société créée en 1935 par Emile Meeschaert.

La société de gestion privée Meeschaert est dirigée depuis 1988 par Luc Meeschaert avec, aujourd’hui à ses côtés, son fils Cédric, représentant de la troisième génération. « Qui, mieux qu’une entreprise familiale spécialisée sur la finance est en mesure de bien conseiller ses clients ? annonce d’emblée Cédric Meeschaert qui ajoute que la structure même de la société familiale de gestion Meeschaert est un gage de garantie et de sécurité pour les clients. « Ces derniers sont effectivement rassurés par le fait que nous puisons dans notre expérience personnelle pour les conseiller. En clair, nous parlons le même langage. » 

15000 familles clientes et 150 collaborateurs
Meeschaert regroupe une entreprise d’investissement (la Financière Meeschaert), une société de gestion d’actifs (Meeschaert Asset Management), une compagnie d’assurance-vie (Meeschaert Assurances) et une entité spécialisée dans le Family Office (Meeschaert Family Office). À ce jour, la société compte 15 000 familles clientes dont certains, et c’est la fierté de la famille Meeschaert, depuis trois générations. Ses 150 collaborateurs se répartissent dans neuf villes de France : Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nancy, Nantes, Nice, Paris, Toulouse.
« Notre clientèle se répartit selon trois segments spécifiques en fonction des montants et de la valeur des patrimoines explique Cédric Meeschaert. Notre segment le plus important qui représente 70 % de notre clientèle dispose d’un capital minimum de 100 000 euros. Viennent ensuite 20 % de nos clients dont le capital avoisine les 1 million d’euros et enfin, les fortunes (estimées à 15 millions d’euros) qui représentent à peine 10 % de notre portefeuille clients. Même s’il n’est pas le plus important en nombre, notre cœur de cible, ajoute-t-il, tourne autour de 1 million d’euros. » Le président du directoire tient à ajouter que la clientèle de la société de gestion privée Meeschaert est, pour l’instant, exclusivement française même si des projets pour l’international sont actuellement à l’étude. 

Des solutiona adaptées à chaque demande
La gestion d’actifs (OPCVM, gestion sous mandat, bourse) et le conseil patrimonial (conseiller en gestion privée, ingénieries, Family Office) sont les deux métiers exclusifs de Meeschaert. « Selon nous, ces deux compétences sont complémentaires et indissociables. Aussi, pour que les projets aboutissent, et c’est là notre plus grande satisfaction, ajoute Cédric Meeschaert, nous estimons que nous ne pouvons pas gérer un portefeuille sans avoir défini au préalable l’objectif à atteindre du client, dans quel délai et avec quelle exigence de sécurité.
Nous proposons une approche globale du patrimoine. Mais pour cela, il est nécessaire d’anticiper les problèmes en communiquant et en respectant les grands équilibres entre tous les ayant droit. Ensuite, nous évaluons la capacité du client à prendre des risques et aussi ses objectifs de placements. Autant de questions à définir pour proposer les solutions financières appropriées pour chaque famille. »