Grand Port Maritime de Dunkerque : 3e port français

57
01_dunkerque_port_port_est
3ème port français, le Port de Dunkerque est réputé comme port de grands vracs destinés à ses nombreuses implantations industrielles. Il s’illustre également sur d’autres segments tels le roulier transmanche sur la Grande-Bretagne, les conteneurs, les fruits…

 

 

 

Dunkerque-Port est le Port de commerce de la nouvelle Région Nord-Pas de Calais Picardie (31 813 km2, 6 millions d’habitants), première région agroalimentaire et agricole de France, première région pour l’industrie ferroviaire, première région pour l’industrie automobile.

 

Dunkerque-Port est le troisième port de France par le trafic global, neuvième port du Range Manche et mer du Nord, premier port français d’importation de minerais et de charbon, premier port français d’importation des fruits en conteneurs, premier port français pour ses acheminements par voie ferrée, second port français pour les échanges avec la Grande-Bretagne, troisième port français pour le trafic de céréales, premier port fluvial du Nord – Pas de Calais – Picardie. 
Le trafic en 2015 était de 46,6 millions de tonnes
.

 

• Deux sites portuaires sur 17 km de rivage, en front de mer et sans estuaire :

 

– Le Port Est, derrière écluses, accessible aux navires avec une cargaison de 130.000 T, soit 14,20 mètres de tirant d’eau

– Le Port Ouest, port à marée, accessible aux navires de 300 000 T de port en lourd à pleine charge, soit 20,50 mètres de tirant d’eau, ouvert sans contrainte d’heure, d’écluse ou de marée, permettant des escales très courtes et situé à 90 minutes de navigation de la route maritime du Détroit du Pas de Calais.

• Une situation géographique avantageuse, face à la Grande-Bretagne, au contact du Benelux et du Nord Ouest européen industriel et agricole. Premier grand port multi-spécialiste à proximité (25 km) du

Tunnel sous la Manche.

 

• Des liaisons intérieures de qualité et non congestionnées :

 

– Route : Accès direct depuis le port au réseau autoroutier européen via les autoroutes A25 et A16.

– Voie d’eau : canal à grand gabarit avec le Nord/Pas de Calais (3 000 T), prolongé vers la Belgique et le Rhin (1 350 T) et Bassin Parisien (650 T), dans l’attente du canal Seine-Nord Europe. Services de barges porte-conteneurs sur Lille, Dourges et Valenciennes. Trafic fluvial supérieure à 3 MT / an, en fait le premier port fluvial du Nord – Pas de Calais Picardie.

– Fer : les 200 km de voies ferrées portuaires sont reliées aux réseaux national et européen. Navette ferroviaire conteneurisée depuis / vers Bonneuil-sur-Marne. Dunkerque est le premier pôle de fret ferroviaire français avec un trafic supérieur à de 13 MT / an.

Depuis de nombreuses années, la part modale des transports alternatifs à la route se situe autour de 50%.

• Port polyvalent, Dunkerque propose de nombreux quais et terminaux spécialisés :

– Pour les vracs liquides (4,25 MT en 2015) :

Port Est : Appontements divers (produits pétroliers et chimiques, gaz, vracs alimentaires ; navires jusqu’à 130 000 T).

– Pour les vracs solides (21,7 MT en 2015) :

Port Ouest : Terminal à Pondéreux Ouest, minerais et charbon, navires jusqu’à 180 000 T de port en lourd.

Port Est : Quai ArcelorMittal desservant la sidérurgie locale. Nombreux quais pour vracs divers importés et exportés (chaux, coke, ferrailles, minéraux….). Equipements céréaliers.

– Pour les marchandises diverses (20,65 MT en 2015) :

Port Ouest : Terminal à conteneurs pour services océaniques et feeders. Terminal roulier équipé de passerelles pour les navires transbordeurs desservant notamment la Grande-Bre- tagne. 3,19 millions de passagers et chau eurs et 698 000 camions et remorques en 2015. Zone logistique de 200 ha.

Port Est : De nombreux terminaux pour les lignes régulières conventionnelles ou semi conte- neurisées, la navigation au tramping, les terminaux spécialisés (sucre, sable, aciers, céréales, ciment…).

 

commerce international, actu-cci.com.