Grèce : les chefs d’entreprise étrangers peuvent réaliser des transactions

63

Le Ministre de l’Economie, des Infrastructures, du Tourisme et de la Marine Marchande a informé les personnes qui sont ou vont se rendre en Grèce que les limites de retraits bancaires instaurés par le Gouvernement grec ne concernent pas les personnes qui veulent effectuer des transactions ou des retraits aux distributeurs automatiques utilisant des cartes de crédit délivrés à l’étranger.

De plus l’approvisionnement en carburants et en produits ainsi que l’offre des services sont garantis tant dans les grandes villes qu’en province et dans les îles.

Pour les Grecs, les seules transactions qui peuvent avoir lieu en Grèce sont les suivantes :

–          Retrait de 60 € par jour et par carte bancaire par les distributeurs automatiques de                 billets

 
–          Opérations avec carte de crédit ou carte de débit sans limitations autres que celles                 déjà existantes, pour effectuer des paiements dans le pays

 
–          Paiements avec carte prépayée dans la limite du solde au dernier jour avant le congé

 
–          Opérations à distance à web banking, e-banking, phone banking, pour effectuer des               paiements dans le pays

 
–          Retraits par cartes bancaires émises à l’étranger par les distributeurs automatiques              de billets.

 

–          Pas de limitations sur les ordres de paiement transfrontaliers qui concernent                          exclusivement  le crédit d’un compte bancaire grec, c’est-à-dire les virements de l’étranger au crédit d’un compte bancaire grec.

 
–          Les virements à l’étranger sont impossibles, sauf autorisation fournie par une                        Commission d’Approbation d’Opérations Bancaires auprès du Trésor Public, qui jugera en fonction de l’intérêt public ou social des requêtes.

Aucune autre opération bancaire ne peut être réalisée.

 

commerce international, actu-cci.com.