Investissements – LBO : le meilleur des deux mondes

22
Lorsque, en 1998, la Caisse des dépôts et consignations (CDC) choisit d’enrichir ses activités au travers du marché encore balbutiant en France du Leverage Buy Out (LBO), c’est à cinq partenaires fondateurs aux compétences éprouvées et complémentaires qu’elle confie la tâche de conduire la politique d’investissement de sa nouvelle structure : CDC IXIS Equity Capital.

Aujourd’hui, la filiale prometteuse est devenue un des cinq leaders opérant sur le segment du LBO de taille moyenne et importante en France, avec des participations dont le volume d’activité dépasse les 8 milliards d’euros.
Filiale à 100 % de CDC IXIS Private Equity et, via Eulia, du Groupe Caisse des dépôts et du Groupe des Caisses d’Épargne, CDC IXIS Equity Capital est une société de gestion de fonds pour compte de tiers, agréée par la COB. Si la Caisse des dépôts, qui se cantonnait jusqu’alors aux marchés plus traditionnels du capital-risque et du capital-développement, a choisi cet axe de développement, c’est que les statistiques réalisées aux États-Unis et en Grande Bretagne démontrent clairement que le capital-investissement – et toutes ses composantes –  s’avère d’une meilleure renta­bilité que les autres classes d’actifs, et qu’à l’intérieur même du capital-investissement, le LBO est celui qui offre le meilleur rendement et le meilleur couple risque/rentabilité sur un horizon plutôt long terme.

Dynamisme anglo-saxon et sécurité « à la française »
« Ce qui nous distingue de nombre de nos concurrents, confie Thierry Gisserot, associé, c’est une approche bipolaire française/anglo-saxonne qui nous permet de prendre le meilleur des deux mondes. Au monde anglo-saxon, nous prenons le mode de fonctionnement d’une société de gestion du type “ general partner ”, un “ partenariaux ” qui nous permet de lever des fonds auprès des investisseurs dits “ sophistiqués ”, principalement anglo-saxons. Le monde français nous offre, pour sa part, l’avantage du très petit nombre d’acteurs institutionnels sur ce métier du LBO de taille moyenne et importante. Pour des familles cédant leur entreprise, de grands groupes se séparant de leurs filiales françaises ou des candidats au rachat avec des fonds d’investissement de la société dont ils ont la charge, cet avantage compétitif s’avère un élément réellement discriminant. Avoir la chance de pouvoir ajouter à un fonctionnement qui réponde aux normes acceptées par le marché l’originalité d’un caractère français, institutionnel et bénéficiant de surcroît de l’image de stabilité, de neutralité, de sérieux et de pérennité reflétée par la CDC, est un atout dont aucun acteur français du marché ne peut se prévaloir ».

Une approche pragmatique
CDC IXIS Equity Capital s’adresse à des sociétés non cotées matures, de taille significative, avec un historique solide et une bonne visibilité sur ses développements. Pratiquant une politique d’investissement ne privilégiant aucun secteur en particulier, la société de gestion adopte dans tous les cas une attitude pragmatique ne retenant pour critères essentiels que la solidité de l’entreprise et la capacité de ses managers à la diriger. Tout autant partenaire qu’actionnaire attentif, CDC IXIS Equity Capital laisse aux dirigeants de l’entreprise une totale indépendance de gestion tout en les associant étroitement au capital, ainsi qu’aux résultats obtenus.