Jérôme Letu-Montois, directeur du Salon du e-commerce : « l’avenir, c’est le M-commerce »

22
Photo%20j%c3%a9r%c3%b4me%20letu-montois-1

La France compte plus de 120,000 sites de e-commerce, dans toujours plus de domaines d’activités. Jusqu’au 26 septembre, se tient à Paris le plus grand salon français du e-commerce, porte de Versailles. Au total, plus de 500 sociétés comme la SNCF, La Poste, IBM, Capgemini ou Morgan participent à l’événement. Toute l’offre du secteur est représentée: plateformes, hébergement, paiement, cloud, stockage, E-mailing… Interview avec Jérôme Letu-Montois, directeur depuis 2012 de l’événement.

 

 

Le e-commerce connaît un essor fulgurant ses dernières années.  Combien d’entreprises aujourd’hui vendent leurs produits sur Internet en France ?

 

En effet, l’ascension est incroyable. Selon le dernier recensement émanant de  la Fédération du e-commerce et de la Vente à Distance (Fevad), on compte 120,000 sites de e-commerces en France. Toutes les demi-heure, un site marchand se crée. La progression du nombre de ces hébergementsde  sites de vente en ligne devrait être d’environ 15% cette année par rapport à 2012. Il n’y a pas,  à ma connaissance,  en France, d’équivalent sur d’autres secteurs.

 

 

 

 

Le e-commerce, est-ce une activité devenue indispensable qui permet d’accroître son chiffre d’affaires à tous les coups ?

 

Ce n’est pas aussi simple. Le seul fait d’avoir un site marchand, n’est pas une assurance automatique pour développer son business. En revanche, pour une société qui souhaite développer son CA, qui a un positionnement clair, une stratégie bien définie sur internet, des bases de données clients à exploiter,  il est évident qu’une présence sur le web peut s’avérer un moyen efficace d’augmenter sa notoriété et par la même son activité.

 

 

Les jeunes sites ont besoin de temps pour décoller. Tous ceux qui ont des moyens de paiement ont a priori déjà une longueur d'avance. Il est très important de communiquer et de permettre un système de livraison sur ces plateformes. Toute société qui a en vue de vendre en BtoB (NDLR : Business To Business) ou BtoC (NDLR Business to Consumer) doit se poser la question. On vit à l’ère où ce sont les réseaux sociaux qui conditionnent notre façon d’acheter.

 

 

 

Quels sont les réseaux sociaux les plus influents ?

 

A l’heure actuelle, de nombreuses stratégies associent les réseaux sociaux et le monde du e-commerce. Dans ce sens, par exemple, Facebook se positionne également  comme un outil de développement pour l’ensemble des e-marchands, de la TPE aux plus grandes marques.

Les consommateurs sont également très actifs sur les réseaux sociaux et deviennent eux-mêmes des prescripteurs par le biais de blogs, de forums et bien évidemment sur les réseaux sociaux.

 

 

 

 

Quel est l’avenir du e-commerce ?

 

On doit permettre au consommateur de commander d’où il veut. Le Mobile-Commerce, ou M-Commerce est en pleine croissance commence à rayonner.  Maintenant,  on  achète un billet de train dans un café sur son portable, on fait ses courses drive, on refait sa garde-robe sur internet une tablette dans le métro… On gagne du temps.

 

 

 

La notion du rapport humain, échanges de paroles, rencontres réelles avec les vendeurs qui disparaît avec son ordinateur, sa tablette ou son portable n’est-elle pas la limite du e-commerce ?

 

La question est intéressante. Mais franchement, entre faire une demi-heure de queue à un guichet pour acheter votre billet de train ou le faire de chez vous depuis votre tablette ou votre ordinateur personnel, que préférez-vous ?

D’ailleurs, la SNCF l’a bien compris et met en place des espaces d’accueil qui servent uniquement à donner des informations à l’ensemble de ses clients. Je trouve que c’est un bon moyen de renforcer les échanges et la communication.

 

Il est à noter que le consommateur est au cœur de cette 10ème  édition du salon E-Commerce Paris, matérialisé par un nouvel espace d’exposition : La zone « Customer Experience ». Aujourd’hui, le consommateur reprend la main sur sa consommation, il est cross-canal, il décide de  son process d’achat, ou il veut, quand il veut, tout en voulant vivre une expérience de consommation enrichie.

 

Venez au salon pour en savoir plus…Plus de 350 prises de parole sur les 3 jours du salon vous permettront de faire le point sur les dernières nouveautés  du secteur. N’oubliez pas non plus la cérémonie des E-commerce Awards, qui récompenseront les sociétés les plus innovantes d'aujourd'hui et de demain, le Mardi 24 Septembre, à partir de 18h00 en salle 6.l

 

 

 

 

 

Où ?

 

 

 

Paris Porte de Versailles, Pavillon 7

1 Place de la Porte de Versailles, 75015 Paris

 

 

 

Quand ?

 

 

Mardi 24 septembre de 9h à 18h30

Mercredi 25 septembre de 9 h à 18h30

Jeudi  26 septembre de 9h à 18h