La Banque populaire Lorraine-Champagne met le cap sur l’export

81
W1siziisijiwmtivmdcvmtivmtbfmtbfndnfmtk0x2zpbguixsxbinailcj0ahvtyiisiji3mhgxmdawpijdxq
Dominique Wein, directeur général de la BPLC
Installée dans une région triplement frontalière, la Banque populaire Lorraine-Champagne accompagne depuis longtemps les entreprises locales à l’international.

Née en mai 2002 de la fusion de la Banque popu-laire de Lorraine et de la Banque populaire de Champagne, la BPLC est présente dans les quatre départements lorrains et dans trois départements de Champagne. Elle s’appuie ainsi sur un réseau de 150 agences et emploie près de 1 800 collaborateurs pour plus de 500 000 clients – soit 15 % de parts de marché. Banque coopérative, son capital est détenu à ce jour par quelque 176 000 sociétaires clients. « Notre première qualité réside dans notre proximité avec nos clients, estime Dominique Wein, directeur général de la BPLC. Il y a cent ans, nous étions une banque tournée principalement vers l’artisanat. Ce sont nos clients qui, en se développant, nous ont permis de progresser en connaissances et en capacités de conseil et de devenir une banque régionale à vocation universelle. Nous pouvons également compter sur les compétences de nos collaborateurs dans la mesure où, chaque année, nous investissons plus de 6 % de la masse salariale dans la formation. » En outre, la BPLC s’implique fortement dans le financement du développement économique régional.

 

« En Lorraine et en Champagne, une PME sur deux et un commerçant-artisan sur trois sont clients de la banque, se félicite Bernard Moreau, directeur général adjoint de la BPLC et directeur en charge des Marchés et du Développement. Et la BPLC finance un créateur d’entreprise sur trois. » En 2009, la production de crédits de la banque a ainsi atteint plus de 2 milliards d’euros – ses encours dépassant les 10 milliards d’euros à la fin 2009. Des chiffres qui font de la BPLC l’une des toutes premières Banques populaires régionales. Triplement frontalière – avec le Luxembourg, l’Allemagne et la Belgique –, la Lorraine est très tournée vers l’international. Quelque 100 000 frontaliers y résident – 80 % travaillant au Luxembourg, 15 % en Allemagne et 5 % en Wallonie. Et avec des exportations d’un montant supérieur à 15 milliards d’euros en 2009, malgré la crise, la Lorraine est la 8e région exportatrice française.

 

« En raison d’une meilleure connaissance de ce qui se passe en dehors de nos frontières, ainsi que d’un bilinguisme répandu, les entreprises ont, en Lorraine, plus de relations à l’international, explique Bernard Moreau. Et les sociétés présentes à l’international sont toujours les plus dynamiques et les plus saines financièrement. » La BPLC a ainsi mis en place une gamme de services afin de favoriser l’internationalisation des entreprises locales. « Chaque département où nous sommes présents compte un centre d’affaires – il y en a même quatre en Moselle –, ce qui représente 70 spécialistes entreprise qui s’adressent essentiellement à des sociétés dont le chiffre d’affaires est supérieur à 15 millions d’euros, poursuit le directeur Marchés et Développement. S’y ajoutent 350 chargés de clientèle, tous formés à la prospection internationale, qui accompagnent des entreprises plus petites. » Autre atout de la BPLC : sa filiale Lorgeci. Créée en 1980, celle-ci a démarré avec une activité classique de conseil en commerce international (études de marché, recherche de partenaires commerciaux) avant de se concentrer sur des marchés européens proches (Allemagne, Italie et Benelux essentiellement) et de se spécialiser dans des prestations plus ciblées (commerciaux à temps partagé, tests commerciaux suivis d’appuis dans des secteurs ciblés).

 

« Chaque année, Lorgeci épaule ainsi une quinzaine de PME régionales dont le chiffre d’affaires est le plus souvent compris entre 1 et 5 millions d’euros », indique Pierre Blanchot, directeur de Lorgeci. La BPLC peut également s’appuyer sur le groupe BPCE (Banques populaires-Caisses d’épargne), le deuxième de l’Hexagone avec 37 millions de clients, 8 200 agences et quelque 127 000 collaborateurs. Parmi ses filiales : Natixis, spécialisée notamment dans les activités de financement et d’investissement, et Pramex International, axée sur le conseil et l’accompagnement des entreprises en matière d’international et d’innovation. À l’international, cette dernière intervient sur le développement commercial (recherche de partenaires, missions découvertes…) et l’implantation par croissance organique (création de filiales) ou externe (joint-ventures, prises de participations dans des entreprises étrangères). Implantée directement dans 21 pays, Pramex International assiste 600 entreprises par an – essentiellement des PME, tous secteurs, dont le chiffre d’affaires se situe entre 5 et 50 millions d’euros – sur plus de 50 marchés, dont les États-Unis, le Canada, la Chine ou encore l’Inde.

 

Coordonnées
Lorgeci/Pramex
Lorraine-Champagne
Directeur : Pierre Blanchot
3 rue François de Curel
BP 40124
57021 Metz Cedex 01
Tél. : 03.87.36.42.99
Fax : 03.87.75.53.09