La CCI Touraine met l’accent sur l’apprentissage

23

Depuis ce matin 9 h, l’hôtel de ville de Tours reçoit l’opération “Tou(r)s pour l’emploi et l’alternance”. Murielle Hermine, marraine de l’évènement donnera une conférence à partir de 14 h sur le thème de l’emploi. Soutenue par la CCI Touraine mais aussi par le Pôle emploi ou le Ministère du Travail, cette conférence fait la part belle à l’alternance, un des objectifs majeurs de la CCI Touraine.

Une équipe mobilisée et entièrement dédiée au suivi des dossiers d’apprentissage, c’est ce que propose la CCI Touraine, toute l’année, afin de développer la formation en alternance sur son territoire. En plus des conseillers, le site de la CCI Touraine propose une page complète détaillant les démarches à suivre, aussi bien pour les employeurs que pour les futurs apprentis.  Le but est de faire accéder plus de jeunes (de 16 à 25 ans) au marché de l’apprentissage, tout en garantissant un certain niveau d’exigence aux entrepreneurs de la région.

La CCI Touraine va même jusqu’à proposer des prestations comme le “pack formalités apprentissage”. Ce service proposé aux entrepreneurs comprend notamment : l’analyse du dossier, la rédaction du contrat de travail de l’apprenti ou encore l’obtention du visa de ce dernier auprès de son Centre de Formation d’Apprentis (CFA). Ces démarches peuvent parfois être fastidieuses pour les employeurs, et finir par les décourager. Pour la somme de 54 €, la CCI Touraine s’engage à traiter les demandes en priorité, mais avance aussi l’argument de la conformité légale des contrats signés. Pour cela, elle met en place un suivi ainsi qu’une assistance téléphonique disponible tous les jours de la semaine, de 8h30 à 18h, sauf le vendredi jusqu’à 17h30, au 02.47.47.20.00. Un guide pratique à destination des employeurs a aussi été édité, toujours dans l’optique de faciliter les démarches pour les entrepreneurs.

Mais le rôle de la CCI Touraine ne s’arrête pas là. Afin de collecter la taxe d’apprentissage, c’est à dire l’impôt que toutes les sociétés versent afin de financer les CFA, un site web a été mis en place. Ce type d’initiative a été largement appliqué par les CCI sur tout le territoire, si bien qu’aujourd’hui, ces CCI revendiquent 500 000 entreprises lui faisant confiance pour la collecte de cet impôt. Ce service est, quant à lui, entièrement gratuit. Cette taxe permet la formation dans la région de plus de

6 000 apprentis. C’est l’argument principal avancé par la CCI Touraine pour convaincre les entreprises : l’aspect local. Mais elle n’est pas seule dans cette démarche de valorisation de l’apprentissage, la région est à ses côtés. Elle fait d’ailleurs paraître un guide de l’apprentissage chaque année.

L’objectif commun de la région et de la CCI Touraine est, à terme, de faire accéder 20 000 jeunes hommes et femmes, à un diplôme de l’enseignement technologique ou professionnel. En France, le nombre de nouveaux contrats d’apprentissage a augmenté de 2,1 % en 2015, selon la direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares). On est encore loin des 500 000 promis par François Hollande au début de son mandat. Cependant, la tendance à la baisse s’est inversée, avec 402 900 apprentis fin 2015 contre 400 900 fin 2014.

commerce international, actu-cci.com.