« La Conviviale Attitude au Travail »: gagner plus en vivant mieux

14
Livre
Abdessamad Bennani, fondateur et patron de l’entreprise d’informatique agx.fr publie son second livre. En 96 leçons, il tente de partager

les bonnes mœurs de vie au travail, dont il a été le moissonneur dans sa propre société.

 

 

Abdessamad Bennani, pourquoi avoir écrit ce livre ?

 

Sorti fin 2013, ce livre a été écrit sur les bases de ce qui se pratique dans ma société, que j’ai créé il y a 26 ans. Depuis longtemps, les gens m’encouragent à témoigner sur la façon dont nous nous comportons dans mon entreprise agx.fr. Ce que je trouve normal, n’est pas forcément extraordinaire, mais pas commun. Notre façon de travailler, de créer une ambiance fait que les gens au sortir du boulot ne se sentent pas abîmés, mais enthousiastes et heureux.

 

Quels sont vos principaux préceptes ?

 

Dans mon ouvrage, il y a trois parties. S’occuper de soi-même, des relations et de la planète. Ensuite, dans le détail des attitudes, il y a par exemple les lunettes conviviales, à savoir compter, observer tout ce qui est positif. Un collaborateur vous remet un rapport. 48 pages sont bonnes, deux mériteraient quelques changements. Commencez par le féliciter pour ce qu’il a fait de bien. Ça donne du courage pour affronter les difficultés. Arrêtez de regarder la vie en gris…

Une autre attitude importe, est le 100%. On n’emmène pas de travail à la maison. On ne fait pas d’heures supplémentaires. Le patron n’envoie pas de mail et n’appelle pas le salarié pendant son temps libre. En revanche, quand on travaille, on n’envoie pas de sms perso, sauf si c’est important. De toutes façons, il n’y a pas d’interdit à fixer. C’est la confiance qui marche.

Et ça, c’est important, car 80% des salariés font l’inverse…

 

Cette façon de faire vous a-t-elle rendu riche ?

 

Oui. Le chiffre d’affaires de ma boite de 12 personne s’élève à 1000000 d’€ par an… Notons que c’est une vraie volonté de ma part de rester à cette échelle humaine. J’ai envie de voir mes employés, savoir s’ils vont bien, de m’en occuper le cas contraire.

 

Que faire lorsqu’on tombe dans une entreprise où il y a une mauvaise ambiance ?  

Toujours se dire qu’on ne changera pas les autres. C’est à nous de nous changer. Et pourquoi pas, si besoin il y a  d’adopter la tactique du fil blanc. Ça consiste à chasser les médisances. Dès que quelqu’un vous dit de mal de quelqu’un d’autre, dites lui stop. Dites que ça ne vous concerne pas.

Cessez également d’avoir l’esprit de compétition. Ayez l’esprit de solidarité.

Les bonnes entreprises où il y a une sale ambiance marchent quand il y a des éléments positifs à l’intérieur. Soyez ceux-là.

 

Monsieur Bennani, avez-vous faire des études de psychologies ?

 

Non. J’ai fait des études d’ingénieur à l’Ecole des Arts et Métiers. Mais avec mon prénom et mon nom, j’ai très vite compris que je ne trouverai pas de travail. Alors, j’ai monté mon business. J’ai fait de ma faiblesse une force. C’est l’école de la vie…

 

Un prochain livre suivra ?

 

C’est déjà le deuxième après La Conduite Conviviale concernant le code de conduite sur la route. Un troisième sortira à la fin de l’année sur la pensée conviviale.

 

 

La Conviviale Attitude au travail, édition Le Dauphin Blanc, 18€.

http://convivialeattitude.fr/