La direction du groupe Ludendo prévoit de nombreuses ouvertures de magasins pour les années à venir

2391
Le groupe Ludendo fête cette année ses 30 ans. Trois décennies de construction ont permis à l’entreprise familiale de jouets de se muer en un acteur majeur du marché en Europe.

 

Ludendo_sept07

Avec 310 magasins dans cinq pays, dont 274 en France, le groupe Ludendo enregistre une croissance permanente qui se ­traduit par un chiffre d’affaires 2006 de 390 millions d’euros dans son périmètre global (dont 320 millions d’euros ­réalisés en France). Elle devrait s’accentuer au cours des prochaines années, puisque la direction du groupe prévoit de nombreuses ouvertures de magasins pour les années à venir. « Nous venons d’annoncer notre projet à l’horizon 2015, qui prévoit 600 magasins de jouets en propre en Europe, dont 400 en France. Nous visons la place de leader ­européen pour le jouet et nous ­initions un développement dans des métiers complémentaires au jouet, tels que la puériculture ou le ­livre jeunesse, avec plus de 400 magasins prévus pour 2015 », ­indique Franck ­Mathais, ­directeur de la communication du groupe.

Présent en France et à l’étranger
« Nous avons développé des magasins de taille moyenne, bien répartis sur tout le territoire national, où nous proposons un large choix de produits et appliquons une politique de services fondée sur l’humain », affirme Franck Mathais. Plus que des ­vendeurs, ce sont des conseillers d’achat qui répon­dent aux questions des clients et les ­conseil­lent, garantissant ainsi la satisfaction des parents et des ­enfants. C’est en 2002 que le groupe Ludendo, jusqu’alors présent uniquement en France, a opté pour une stratégie de ­développement à l’international qui a conduit à l’ouverture, en cinq ans, de vingt magasins en Belgique, Suisse, ­Espagne et Maroc. Un développement soutenu qui a permis à l’enseigne de se placer au rang des leaders européens du marché du jouet.

Multi-métier, multi-enseigne, multi-format
Le groupe Ludendo est un groupe multiple à vocation universelle pour l’enfant. Par le développement de métiers complémentaires au jouet, tels que la puériculture, le livre de jeunesse, les ­cadeaux et la décoration, le groupe Ludendo devient multi-métier. Cette spécialisation est caractérisée par des concepts de magasin et des enseignes différentes, par exem­ple La Grande Récré ou Franz Carl Weber pour le jouet, ou B comme Bébé pour la puériculture, afin de ­répondre au mieux aux ­besoins de la clientèle. Enfin, le groupe Ludendo ­dispose de solutions pour tout type d’implantation, que ce soit en centre ville, centre commercial ou périphérie, sur des surfaces de 300 à 3 000 m2 ou sur des espaces commerciaux de 5 000 à 7 000 m2, afin de renforcer la proximité qui le lie à ses clients.

 

Le village des enfants
En 2006, le groupe a créé Ludendo ­Village – un grand magasin regroupant plusieurs boutiques dédiées à l’enfant et à l’adolescent –, à Val d’Europe, un centre commercial près de Paris. Avec des jouets à La Grande Récré, des livres ­jeunesse et des activités éducatives et créatives chez Lire et Grandir, des ­cadeaux et de la déco­ration de chambre chez Cado Déko, des articles de puériculture chez B comme Bébé et même des confiseries à La Farandole des gourmands… c’est un véritable paradis pour les enfants ! Et pour faire le lien ­entre tous ces espaces spécialisés, une place d’animation propose des ateliers de découverte de jeux, des divertissements, des démonstrations de produits… « Cette zone d’animation permanente est au cœur du concept », explique Franck ­Mathais, qui précise que « la segmentation claire de ­l’offre de produits au sein des différents magasins de Ludendo village ­permet à chacun de trouver facilement ce qu’il ­recherche. » Le concept Ludendo Village devrait se déployer sur le territoire national, voire à l’étranger, puisqu’une vingtaine de villages de 3.000 à 7.000 m2 ­devraient voir le jour d’ici à 2010. Un nouveau Village vient d’ailleurs d’ouvrir ses portes à Metz en août dernier.