La mission du Ministre Guillaume Garot pour lever l’embargo sur la viande bovine en Corée

18

 

A l’occasion du French Gourmet Festival en Corée, Guillaume Garot, le ministre délégué de l’Agroalimentaire accompagné de Jean-Philippe Dop, son conseiller, vétérinaire, de Michel Nalet, président de l’Association laitière européenne ainsi qu’une dizaine d’entreprises se rendent à Seoul. « L’idée de ces deux jours de mission est d’encourager nos exportateurs. De pérenniser le partenariat entre la France et la Corée », présente Jean-Philippe Dop.

Actuellement 298 millions d’euros par an sur les 2 milliards d’euros de produits agroalimentaires français exportés dans l’Asie du nord sont envoyés au pays du Matin Calme.

Premier objectif de ce voyage de fin octobre: lever l’embargo sur la viande bovine. « Nous avons la capacité de convaincre. En février dernier, on a levé l’embargo sur la viande bovine au Japon. Maintenant, quelques tonnes s’y vendent déjà. En juin dernier, symboliquement, du bœuf a été servi à notre président Hollande lors d’un voyage là-bas », rappelle-t-il.

Prélogistique à débloquer

Et, pour avancer, il reste le principal barrage de la prélogistique à casser. Les règles phytosanitaires y restent stricts. « La Corée veut voir une fois par an tous les exportateurs. Ça ralentit tous nos processus. Elle se déplace très peu. Nous aimerions leur faire entendre que nos services vétérinaires français sont aussi efficaces et qu’il vaut mieux regrouper l’offre des entreprises que de faire du cas par cas. On peut les aider. »

Inauguration de la première Brioche Dorée et présentation des produits

Autre finalité de taille de ce déplacement, l’inauguration  jeudi 31 octobre de la première Brioche Dorée à Séoul en présence de Louis Le Duff, son grand patron. Derrière lui, une brochette de chefs d’entreprise et producteurs hexagonaux de kiwis verts dont les ventes ont déjà été amorcées dans ce pays d’Asie, mais aussi de charcuterie et de fromage. Tous auront bon espoir de séduire les politiques, en particulier Dong-Phil Lee, le Ministre coréen de l’agriculture, de l’alimentation et des affaires rurales qu’ils rencontreront.