La présidente de la CCI de l’Indre manifestera à Orléans ce 9 octobre

27

Le feu couve depuis des mois dans les maisons CCI. L’embrasement gagne également la chambre indrienne. « Le gouvernement a programmé une baisse de 37 % des ressources fiscales des CCI et l’Indre devra y contribuer à hauteur de 3,961 M€, trois fois plus que Marseille ! Quelle injustice », a clamé Paulette Picard, présidente de la chambre de commerce et d’industrie, réunie en assemblée générale, hier.

Un gâchis pour l’économie locale

En juin, la présidente s’était déjà émue « de cette confiscation de l’argent des entreprises » avec l’annonce d’un budget prévisionnel 2014 déficitaire de 304.000 €, voté hier dans la douleur. Michel Antoine, de la commission des Finances, s’insurge« contre cette suspicion que l’on jette sur les chambres ».

Calme mais déterminée, Paulette Picard explique : « Les CCI sont conscientes qu’elles doivent contribuer au redressement des comptes publics, comme l’État, mais pas dans ces proportions. » La présidente le rappelle : « Nous avons économisé pendant dix pour mener le projet HEI Campus Centre et en centre-ville, nous effectuons des travaux pour être aux normes. Comment payer ces sommes ? »
Une présidente révoltée. « Nous avions des projets pour aménager la Ziap de l’aéroport et nous avions l’intention d’investir dans les projets numériques du département et de Châteauroux. Ceci est sérieusement compromis », indique Paulette Picard qui évoque« un gâchis pour l’économie locale avec moins de services aux entreprises de l’Indre ».
Paulette Picard avait 20 ans en 1968. Elle n’a jamais balancé de pavés. Mais elle est décidée : « Avec mes personnels, nous irons manifester à Orléans, le 9 octobre, dès 10 h 30, devant la préfecture. » Avec un message : « Et bien, ce sont nos préfets qui vont gérer nos maisons CCI. »