Le « Blended » d’Aros Origin Formation combine e-learning et présentiel

33

Informatique, management, gestion de projet, développement personnel ou encore bureautique, autant de secteurs pour lesquels Atos Origin Formation propose des enseignements. Si ces derniers étaient au départ destinés aux employés d’Atos Origin, chacun peut aujourd’hui en bénéficier.
En effet, dans les années 1970, le groupe recherchait des profils d’informaticiens, mais ne trouvait personne correspondant à ses besoins. L’idée est alors venue de former au sein de l’entreprise de jeunes diplômés pour les intégrer ensuite. Rapidement, ces formations se sont étendues aux entreprises extérieures. « Ces stages ont été adaptés et thématisés pour que des salariés extérieurs puissent suivre le cursus de leur choix », explique Samy Arzoine, le directeur général. Aujourd’hui, le catalogue d’Atos Origin Formation ne contient pas moins de 350 stages, allant d’un à cinq jours. Dispensés par des formateurs et intervenants qualifiés, ils sont tous orientés métiers et mêlent enseignements théorique et pratique, 50 % à minima voire 80 %. « Nos formations permettent de passer des certifications ou de s’y préparer. De plus, les stagiaires en sortent parfaitement opérationnels au cœur de leur métier », précise le directeur général.
Les formations sont dispensées en plein cœur de Paris au sein des locaux du centre de formation accessibles par de nombreux transports en commun. Le catalogue présente un planning où les sociétés inscrivent leurs collaborateurs, on parle alors d’interentreprises. Atos Origin Formation peut aussi mettre en place des sessions intra-entreprises, destinées uniquement aux collaborateurs d’une société.

Une formule mixte
Une formule attire de plus en plus les professionnels : le Blended. Mis en place dès 2008, ce mode d’apprentissage mixte combine e-learning et présentiel (cours en salles en présence d’un formateur). « Cela représente un atout côté déplacements et permet ainsi aux sociétés d’optimiser leur budget », précise Samy Arzoine. La première partie, en e-learning, consiste à suivre entre cinq et six modules en trois semaines à partir de tout ordinateur connecté à Internet.
Ces modules restent accessibles au stagiaire pendant un an. Chacun peut évoluer à son rythme. Puis, lors des séances en salle, le formateur met l’accent sur la pratique. Fort de la réussite de cette formule, Atos Origin Formation l’étoffe sur le domaine du management et développement personnel, mais l’étend également aux cours techniques.
Autre champ d’action d’Atos Origin Formation : l’accompagnement au changement. Mené par une équipe experte dans le domaine, ce dispositif consiste à accompagner une entreprise dans l’évolution de son organisation ou lors du déploiement d’un nouveau système informatique. Dans ce cadre, l’approche est davantage personnalisée. « Notre démarche vise à aider les salariés à se familiariser avec les nouveaux outils mis à leur disposition pour qu’ils les utilisent rapidement et efficacement », explique Samy Arzoine.

Répondre aux problématiques actuelles
Grâce à la variété de ses stages, Atos Origin Formation compte un panel de clients très varié allant des PME aux grandes entreprises. Si la majorité d’entre eux est française, nombreux sont ceux qui viennent de pays francophones tels que le Canada, la Tunisie ou le Maroc pour suivre l’enseignement du centre. Certaines formations sont même dispensées en anglais. Leur coût s’élève entre 275 et 2 880 euros HT. Les stagiaires sont souvent des cadres qui souhaitent acquérir de nouvelles compétences ou actualiser leurs acquis. L’un des atouts d’Atos Origin Formation est d’ailleurs de renouveler régulièrement son offre pour répondre aux évolutions technologiques et aux besoins des entreprises.
Cette année, la structure a ajouté à son catalogue des formations autour du développement durable et de l’innovation, mais aussi autour des ressources humaines pour manager (manager une approche la diversité, gestion de carrière des seniors, management de l’innovation ou encore télétravail…). « Nous sommes en train de nous renforcer et de proposer des formules plus larges, qui correspondent aux enjeux actuels », confie Samy Arzoine.