Le cabinet de conseil en stratégie et management Corporate Value Associates va s’installer en Inde

73

Corporate Value Associates_nov07

La vie économique n’a plus de frontières. Les entreprises étendent leurs activités aux 5 continents. Pas étonnant que les cabinets de conseil en stratégie et management imitent leurs clients, et s’internationalisent. Mais chez Corporate Value Associates (CVA), être présent dans les grands pôles économiques mondiaux revêt une signification bien particulière. « Nous sommes l’un des rares cabinets à avoir véritablement une orientation internationale, souligne François Bories, Partner au sein de la société. La plupart ont une activité internationale sur le papier, c’est-à-dire que leur implantation couvre plusieurs pays. Mais les échanges restent rares. Une mission en Allemagne est généralement confiée au bureau présent en Allemagne. Dans notre cabinet, des consultants de nationalités différentes, provenant de bureaux différents, travaillent fréquemment main dans la main, sur un même projet. » Chacun des bureaux possède par ailleurs des collaborateurs de nationalités différentes. Pour CVA, les compétences et qualifications des consultants priment. Ils sont environ 350, répartis dans 16 pays, principalement en Amérique du Nord, Europe et Asie. « Récemment, lors d’une mission aux États-Unis, l’équipe était constituée de consultants de nationalités australienne, coréenne et française », illustre François Bories. Ce souci de briser les frontières pour offrir le meilleur à ses clients a propulsé le cabinet à son rang actuel de challenger d’envergure. Dès sa création en 1987, l’ouverture à l’international occupait le cœur des préoccupations. À un mois d’intervalle, la société avait élu domicile à Paris, Londres et Boston.

 

Mettre à profit les missions à l’étranger
Les domaines d’intervention du cabinet concernent autant l’industrie que les secteurs de l’énergie et les services financiers. Être aux avant-postes dans ces domaines demande un niveau d’exigence élevé. François Bories décrit les consultants de CVA comme étant « de culture et de formation internationales ». Un atout synonyme de savoir-faire supplémentaire. « D’un continent à un autre, une même industrie est en général à des degrés de maturité différents. Il est essentiel de connaître plusieurs manières d’aborder une problématique pour proposer des solutions innovantes et optimales à nos clients. Cela se fait par des transferts de connaissances et d’expérience entre pays et aussi entre industries. » L’activité de CVA comprend l’anticipation de besoins clients afin de développer une offre de services performante, l’amélioration de la performance au sens large et la stratégie de portefeuille ou d’activité. Élaborer des solutions originales est l’objectif principal. Et sa culture internationale étendue constitue un socle qui nourrit sa capacité d’innovation. « Élargir notre influence géographique nous importe davantage que de disposer de bureaux de grande taille. Nous souhaitons nous implanter dans des lieux stratégiques, déjà connus de nos consultants », confie François Bories. Il y a eu Pékin en 2006 (après Shanghai en 1994) et bientôt l’Inde, un pays dans lequel CVA travaille depuis longtemps sans que le cabinet y soit implanté. C’est le cas de beaucoup d’autres pays notamment en Europe (Est et Ouest), en Afrique et en Asie.