Le développement de la franchise ne se dément pas

21
Le développement de la franchise ne se dément pas. Il est vrai que cette forme d’entreprise présente bien des atouts à la fois du côté des franchiseurs que de celui des franchisés.

franchise_nov06

Les années passent et la franchise obtient toujours autant de succès auprès des entrepreneurs. Plus de 6 000 nouvelles entreprises de ce type sont en France créées chaque année s’ajoutant ainsi à 35 000 points de vente déjà en place réalisant ensemble 35 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Tous les secteurs sont concernés. Aussi bien le commerce de proximité avec par exemple Le Fournil de Pierre dans la boulangerie, que les services aux particuliers avec Troc de l’Île spécialisé dans le dépôt-vente ou Sécuritest le leader du contrôle technique automobile, le service aux entreprises, la restauration avec les pizzerias Del Arte et la Brioche Dorée ou la réparation automobile avec Speedy ou Norauto…

 

Une récente étude de la Fédération française de la franchise montre que désormais le service aux entreprises et les services aux personnes figurent parmi les secteurs les plus dynamiques. Le secteur de l’Équipement de la personne continue de se développer tout comme celui de la restauration. En revanche les franchises du secteur de l’Équipement de la maison comme de l’alimentaire marquent le pas sauf dans le domaine du biologique et des vins et boissons. On compte actuellement en France un peu moins de 1 000 franchiseurs avec une croissance de l’ordre de 50 à 70 nouvelles marques chaque année. 2001 l’année de tous les records a même vu naître 100 nouveaux franchiseurs. Son succès est tel que la formule se répand partout dans le monde y compris dans les pays les plus exotiques comme la Chine. Il est vrai qu’elle a de quoi séduire.

 

Du côté des affiliés comme de celui des franchiseurs. Pour les uns elle permet de limiter le risque entrepreneurial grâce à l’appui d’un partenaire fiable et rompu au secteur d’activité sur lequel ils choisissent de s’investir. Les statistiques sont à cet égard tout à fait éloquentes. 80 % des entreprises créées sous forme de franchise seraient toujours en activité après cinq ans alors que, toutes formes confondues, les nouvelles entreprises ne sont en moyenne que 50 % à franchir sans encombre leur deuxième anniversaire. Pour les autres, elle constitue un moyen efficace de se développer rapidement à partir de ressources financières limitées puisque la charge comme le risque revient principalement aux franchisés. À tel point d’ailleurs que des enseignes réputées qui fonctionnaient par le passé sur la base de réseaux de succursales se mettent désormais elles aussi à la Franchise.

 

La force d’un réseau
Qu’il s’agisse de Franchise de services, de production ou de distribution, le principe de la formule est désormais globalement bien connu. Il s’agit d’un contrat passé entre une entreprise (le franchiseur) et un commerçant (le franchisé) au terme duquel le premier accorde le droit au second d’exploiter pour une durée précise un site commercial à son nom en contrepartie d’un engagement d’exclusivité sur les produits et services vendus, du respect des normes d’agencement des locaux de vente telles que définies par la marque et le paiement d’un droit d’entrée et d’une redevance périodique. Le franchisé est donc un chef d’entreprise à part entière, responsable de son activité c’est-à-dire de ses dépenses comme de ses recettes.

 

La seule différence avec un autre entrepreneur, c’est que tout en étant responsable et autonome il perd une partie de son indépendance. En revanche, il peut compter sur la force d’un concept et d’un réseau qui lui apporte la puissance commerciale d’une marque décuplée par le nombre de franchisés et par les efforts consentis en terme de communication, la garantie d’une formation complète adaptée à son statut, un stock de produits ou services qu’il est seul à commercialiser dans sa zone de chalandise, une expérience et une assistance tant technique que commerciale ou de gestion et enfin un effet de taille qui lui permet de faire des économies d’échelle notamment grâce au pouvoir d’achat collectif qu’elle apporte.

 

Mais les avantages de la Franchise ne s’arrêtent pas là. Si les franchiseurs s’engagent à fournir à leur réseau des outils de développement quotidien, ils leur apportent aussi un avantage concurrentiel avec une vision stratégique à moyen et long terme. Lorsqu’il est correctement structuré, le franchiseur assure en effet une veille commerciale fondée sur les remontées du terrain qui le conduit à anticiper plus rapidement que les autres les évolutions de son environnement et évidemment à adapter son réseau, ses produits et ses idées en conséquence. Cette réactivité conjuguée à un vrai travail de recherche et développement est évidemment un gage de pérennité pour les franchisés.