Le portage salarial, une alternative à la création d’entreprise

12

GroupeJam_JuilletAoût2010

 

Commerce International : Pourquoi opter pour le portage salarial en général et pour le groupe JAM en particulier ?

 

Christian Didier : « Après mon licenciement économique et une recherche d’emploi peu fructueuse, j’ai rebondi en créant une EURL. Entreprendre en solo signifie repartir de zéro et se repositionner. Très vite, les tâches administratives deviennent chronophages et il reste peu de temps pour une prospection efficace. Le portage salarial est la solution : je trouve mes clients, négocie mes prestations, organise et réalise mes missions et mes démarches commerciales, en toute autonomie. Un excellent tremplin pour renouer avec l’enthousiasme ! J’ai connu JAM lors d’un salon professionnel parisien dédié aux créateurs d’entreprise. JAM offre un certain nombre de garanties : ancienneté, adhésion au SNEPS (Syndicat national des entreprises de portage salarial), caution financière, programme de formations, prix compétitifs… »

 

Que signifie pour vous appartenir au groupe JAM ?

 

C. D. : « En intégrant JAM, j’ai rejoint un groupe avec l’esprit de groupe. Mon conseiller RH est disponible, attentif et très réactif. Consultant salarié chez JAM, j’ai accès à un programme de formations complet et pour consolider mes acquis, ouvrir de nouvelles pistes et échanger avec d’autres professionnels issus du conseil ou des métiers de création et du spectacle. Il est bénéfique de se voir à travers le regard d’autres professionnels. Cet “effet miroir” manque souvent au chef d’entreprise travaillant seul. Plus récréatifs, mais tout aussi studieux, les petits-déjeuners JAM sont des occasions de “réseauter” en toute convivialité. Sans coût supplémentaire, ces “plus” participent au développement de notre activité et permettent de se ressourcer. Autre avantage, pour recevoir mes clients, je peux, sur réservation, disposer d’un bureau ou d’une salle de réunion chez JAM pour un prix très raisonnable. »

 

Et si c’était à refaire ?

 

C. D. : « J’opterais immédiatement pour le portage. C’est une alternative intéressante à la création d’entreprise. Une façon de “faire ses armes”, de tester son projet avant de se lancer. Par exemple, on ne paie de charges que si l’on facture, une vraie différence par rapport à la création d’entreprise. On prend moins de risque et on gagne aussi en simplicité ! Dans mon cas, une fois libéré des démarches administratives, j’ai procédé à une analyse commerciale pour affiner et élargir mon offre, me démarquer sur un marché très concurrentiel et mieux cibler mes clients. »

 

 

Plus d’informations sur www.jam-conseil.fr ; email : [email protected] et au + 33 (0)1.44.09.75.75.